Un royaume en dérive, un conflit entre humains et sorciers et une disparition mystérieuse. Trouverez-vous votre place à Corona ?

 

Partagez | 
 

 DAMSEL IN DISTRESS ~ Willas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
STAFF ~ administratrice
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 1178
INSCRIPTION : 02/03/2017
AVATAR : Adelaide Kane


STATUT : Bientôt mariée, c'est du moins ce que souhaiterait son père. Mais Ella n'a pas l'intention de se faire passer la bague au doigt de si tôt !
CAMP : Neutre
MÉTIER : Elle fait partie d'une des familles les plus nobles du royaume, elle ne travaille pas, voyons !
HUMEUR : Changeante. Elle peut se montrer charmante comme détestable selon son bon vouloir.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Ellerina est capable de produire des flammes dans le creux de sa main et de les projeter autour d'elle. Lorsqu'elle se concentre, elle peut aussi agrandir un feu qui brûle déjà ou les flammes des bougies.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Elle ne portait pas Eleanora dans son cœur mais la disparition de cette dernière l'inquiète tout de même. Maintenant que la sécurité du royaume est à nouveau menacée, Ellerina redoute une seconde Purge.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: DAMSEL IN DISTRESS ~ Willas   Ven 30 Mar - 17:55


damsel in distress
« Ne t'éloigne pas trop, Ellerina. Le soleil va bientôt se coucher et je n'ai pas envie que tu provoques une nouvelle catastrophe. » Le père d'Ellerina avait prononcé ces mots à voix haute afin de la mettre délibérément mal à l'aise face à leurs invités, elle en était certaine. Mais étonnement, elle s'en moquait complètement. Cela faisait bien longtemps qu'elle ne prêtait plus attention aux amis de son père et la famille Krauss, composée de riches bourgeois ravis de passer du temps en compagnie de la noblesse de Corona, n'y faisait pas exception. En réalité, la jeune femme était pressée de mettre de la distance entre elle et le fils Krauss qui la dévisageait comme si elle n'était qu'un vulgaire morceau de viande. A dix-huit tout juste, il n'avait certainement jamais vu une femme d'aussi près mais cela n'était pas une raison pour se comporter comme un vulgaire paysan. Elle avait espéré que son père le remettrait à sa place mais visiblement, ce dernier était heureux qu'un jeune homme s'intéresse à sa fille ; sans doute espérait-il que cela adoucirait quelque peu l'esprit d'Ellerina concernant son mariage imminent. « Merci de ta confiance, père. » répondit la jeune femme en lui adressant un sourire sarcastique.
Après un repas interminable pendant lequel Ellerina s'était mortellement ennuyée, ils étaient sortis dans les jardins pour profiter de la douceur printanière. Lorsque son père avait proposé une balade à cheval à travers la campagne de Corona, Ellerina s'était réjouie : enfin une occasion d'échapper à un long et assommant après-midi ! Elle attendait maintenant le moment idéal pour s'éclipser discrètement afin de se retrouver seule mais son père avait visiblement lu dans ses pensées. « Ne vous en faites pas dame Ellerina, je vous protègerais s'il arrivait une catastrophe. » glapit soudain le fils Krauss qui n'avait apparemment rien compris à la situation. Pauvre garçon. « J'en doute fort, cher ami, j'en doute fort. » asséna Ellerina avec un sourire carnassier, forçant alors sa monture à ralentir pour éviter de galoper en compagnie de Krauss.

Une heure s'écoula et bientôt, son père et la famille Krauss s'éloigna du champ de vision d'Ellerina. Absorbé dans sa conversation, Henrik Blumenthal ne remarqua pas tout de suite que sa fille avait bifurqué du chemin habituel : elle n'avait cependant pas l'intention de lui fausser compagnie, seulement de se retrouver un peu seule. Elle commençait à bien connaître la forêt et avait emprunté une route parallèle qui lui permettrait, si tout se passait bien, de rentrer au palais avec juste quelques minutes de retard. Avec un peu de chance, son père ne se rendrait même compte de rien !
Ellerina changea vite d'avis lorsqu'il se mit à pleuvoir des cordes et que sa vision se retrouva rapidement obscurcie. Effrayé par la pluie soudaine, son cheval s'emballa et partit en une course effrénée à travers les arbres qu'Ellerina ne parvint pas à maîtriser. Lorsqu'il s'arrêta brutalement, elle crut que son calvaire était terminé mais il n'en était rien : cet idiot de canasson s'était embourbé les pattes dans un véritable bourbier et ne pouvait plus avancer. « Non, non, non... » murmura-t-elle en descendant de la selle, atterrissant lourdement dans la boue. Elle attrapa les rênes et tira de toutes ses forces pour décoincer le pauvre cheval mais rien à faire, il ne bougeait pas d'un pouce. Pire encore, elle-même commençait à s'enfoncer jusqu'aux chevilles dans le marais. Sa jolie robe pourpre disparaissait lentement dans une atroce boue, elle était seule au monde et son stupide cheval n'arrêtait pas de hennir, comme si crier dans ses oreilles allait servir à quelque chose. Elle imaginait déjà la réaction de son père lorsqu'il allait la retrouver, échevelée et toute crottée de boue... mais la situation était suffisamment désespérée pour qu'elle l'appelle à l'aide. « Au secours ! Père ! A l'aide ! » Elle espérait seulement qu'il n'était pas trop long et qu'il ne tarderait pas à la retrouver car elle avait la drôle de sensation que la boue était en train de l'avaler.

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


She has the mindset of a queen and the heart of a warrior. She is everything all at once and too much for anyone who doesn't deserve her.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de Corona
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 18
INSCRIPTION : 14/03/2018
AVATAR : Matthew Porretta
[img]https://i.imgur.com/kivhTWH.gif[/img]

STATUT : Coeur meurtri
CAMP : Neutre
MÉTIER : Soldat sans patrie
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Expériences et Agilité:
• Combat mains nues
• Arc
• Épée
• Dagues
• Monter à cheval

Magie:
• Aucune
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Il refuse de condamné qui que ce soit. Nous sommes tous responsable dû à la haine entre les sorciers et les humains.

MessageSujet: Re: DAMSEL IN DISTRESS ~ Willas   Sam 31 Mar - 6:36

DAMSEL IN DISTRESS“La vertu des femmes, c'est du sable mouvant."- Laure d’Abrantès -
Willas
Ellerina
Je restais calme. Il ne fallait aucunement émettre le moindre son. Un simple mouvement et mon dîner s'envolera. Non, personne ne m'apportait mon repas. Aucune lignée bourgeoise, aucune richesse outre mon honneur, il fallait que je le débusque ma nourriture moi-même.Certains nobles seraient outrés de me voir tuer un être innocent. Pourtant, je ne suis aucunement né de la dernière pluie. Je connaissais bien la technique, les rudiments afin de réussir mon tir du premier coup. Éviter toute souffrance à l'animal afin de me permettre de ne pas mourir de faim.

Je possédais encore une belle bourse, mais ma débrouillardise et mes capacités me permettaient d'éviter ce genre de dépense. La forêt est une source merveilleuse que bien des hommes semblent ignorer ou être indifférent. Si on prenait le temps d'admirer, de sentir, toucher et goûter tout ce qu'elle nous procure, bien des malheurs seraient évité.

Il fallait bien être optimiste malgré ce changement radical de ma destinée. Quitter tout que je possédais pour mettre fin à cette brûlure profonde qui m'habite. Trouver la source de mon malheur, ceux qui ont arrêter notre temps, notre avenir.Ils étaient tout près d'ici. Je le sentais du plus profond de mon être. Malheureusement, ce désir de vengeance me nourrissait peu. Je devais donc sacrifier la vie d'un animal pour la mienne.  

Le processus de cuisson est une étape très longue, mais cette attente me permettait de me détendre, étendue sur la verdure sous un arbre, accompagné de mon fidèle cheval. Un des rares êtres vivant dont j'ai confiance. Cet être sacrifie son existence afin d'être à mon service, je m'assure donc de son confort et de son bien-être. Il n'était pas rare que je partage mon repas avec lui. Quelques fruits et des légumes recueillis le comblait amplement.

Le temps devenait inquiétant nous obligeant d'accélérer la cadence afin de retourner à notre refuge. En effet, j'avais la possibilité de me loger dans la grange d'un fermier, au seuil de l'entrée de la forêt. Il m'arrivait régulièrement d'offrir mes services. Je ne demandais qu'un endroit chaud où je pourrais dormir lorsque la nature m'empêcherait de dormir à la belle étoile.

Les premières gouttes tombaient sur mes épaules alors que montait sur Hermès. Je l'avais ainsi nommé le considérant comme un cheval rapide et fidèle. La pluie ne me dérangeait guère laissant mon compagnon galoper à son rythme. Je profitais de ce moment pour apprécier ce moment de fraîcheur. Ma chevelure devenait de plus en plus mouillé ainsi que ma tenue, pourtant je souriais. La pluie se faisait rare, alors en aucun cas, nous devions nous plaindre.

Pourtant, des lamentations se faisaient entendre. J'arrêtais Hermès aussitôt d'un coup de sangle afin de me concentrer sur ce son. Plutôt cette voix, car il s'agissait d'une personne. Une femme...de toute évidence.

J'ordonnais mon cheval de changer de cape et d'accélérer le pas. Elle était en danger de pas ses propos et la panique dans sa voix.

La pluie était de plus en plus forte devenant rapidement désagréable. Je me concentrais sur ma vision voyant une masse sombre devant nous.

Un cheval sans cavalier. Ce n'est qu'en nous approchant d'avantage que je remarquais la demoiselle à ses côtés, dans une mauvaise posture. Une légère crevasse sur la route rendant la terre instable. Accompagné de cette pluie, cela s'est transformé en boue paralysant l'animal coincé ainsi que la demoiselle.

Du premier coup d'oeil, je devinais qu'il s'agissait d'une demoiselle d'une haute lignée. En aucun cas, elle envisageait que cette sublime robe se retrouverait dans une telle situation.

"  Mademoiselle, n'ayez crainte, mais je vous conseille fortement de ne plus bouger, vous allez vous enfoncer d'avantage ainsi. Permettez-moi d'intervenir..."

Rapidement, je descendais de ma monture afin de rencontrer la demoiselle touchant le rebord de cette marre avec mes bottes. Je retirais les mèches mouillés de ma chevelure sur mon visage.

" Donnez-moi vos mains, je vous prie. Prenez appuie sur mes épaules et faites bouger lentement votre cheville droite afin d'introduire de l'eau dans la cavité. Faites la même chose avec votre cheville gauche. À votre signale, je vous tirais de là. Faites-moi confiance..."

Lentement, je levais mes mains invitant la demoiselle à les saisir afin d'agir. C'était abrupte et aucunement courtois de ma part de me présenter de la sorte, mais je préférais faire les présentations dans de meilleur condition.


○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
DAMSEL IN DISTRESS ~ Willas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rescue a damsel in distress: Done. Twice. - feat Elrohir!
» Willas Callace
» Kitty cat Babs in distress [Shawn]
» My turn to be in distress.
» Why me ? I'm still in distress... But Thanks ♦ Aindreas & Lydia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lumières de Corona ::  Les alentours du royaume :: ★ La forêt :: ★ Le marais-
Sauter vers:  


Corona est de retour !
N'oubliez pas de vous recenser si vous souhaitez rester parmi nous.


Aidez nous à faire grandir le forum en laissant un message sur Bazzart ou sur PRD. Merci par avance !