Un royaume en dérive, un conflit entre humains et sorciers et une disparition mystérieuse. Trouverez-vous votre place à Corona ?
 

Partagez | 
 

 everybody knows that you're in trouble (pâris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ombre parmi les ombres
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 48
INSCRIPTION : 11/12/2017
AVATAR : Fionn Whitehead


STATUT : célibataire.
CAMP : Neutre
MÉTIER : il loue ses services de voleur à qui le veut bien.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Il n'a pas de pouvoir particulier même s'il en a toujours rêvé. Quant à ses compétences, Pâris est un garçon dont l'agilité et la discrétion n'ont presque pas d'égal dans le royaume. Enfin, ça, c'est ce qu'il pense. Il est très doué au corps à corps.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Il est inquiet du climat que cela génère... Des tensions, un fossé encore plus grand entre humains et sorciers, il pourrait en tirer avantage comme couler avec les gens comme lui, du coup, disons qu'il reste prudent et qu'il espère que la situation redevienne vite comme avant.

MessageSujet: everybody knows that you're in trouble (pâris)    Lun 11 Déc - 17:57

Pâris Langner
Everybody knows that the boat is leaking
★ Année, saison et lieu de naissance : il est né au Royaume d'Arendelle (ou il ne restera que très peu de temps) en l'an 487 durant l'hiver.
★ Âge : vingt-trois ans.
★ Métier : c'est un voleur. Il vole pour lui, mais aussi pour ceux ayant besoin de ses services.
★ Statut civil : célibataire.
★ Camp : pour le moment il reste du côté neutre.
★ Avatar : fionn whitehead
★ Crédits : Hallows (avatar)

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

★ Quel est votre plus grand rêve ? Son plus grand rêve serait d'être doté de pouvoir, mais malheureusement, mère nature en a décidé autrement. Du coup il reporte cette frustration sur sa "carrière" de voleur et espère devenir un jour célèbre. Oui, Pâris à ses propres envies de grandeurs mais il suffis de le voir au quotidien pour comprendre que cela ne va rester qu'un rêve encore longtemps.

★ Possédez-vous des compétences particulières ? Il fait preuve d'une bonne agilité et d'une discrétion moyenne. En revanche, il est très doué pour amadouer les gens et mentir sans broncher. En dehors de ça, il excelle au corps à corps même s'il a tendance à éviter les affrontement physiques le plus possible.

★ Que pensez-vous de la magie à Corona ? Rien de trop négatif, puisqu'il trouve la magie fascinante. Ce sont ceux ayant un sérieux soucis avec la magie qui le laisse perplexe.

★ Que pensez-vous de la vie à Corona en général ? Agréable si on fait attention à soi ? C'est ironique venant d'un garçon que la société à relégué sans trop s'en rendre compte au dernier plan mais bon.

★ Où étiez-vous le soir de la Purge, il y a dix ans ? A jouer dans les bois avec des amis. Il est arrivé après la Purge et n'a fait qu'en voir le résultat.

★ Pensez-vous que la disparition de la reine est la faute des sorciers ? Non, pas du tout. Il pense peut-être ça parce qu'il a toujours eu une bonne opinion des sorciers, en tout cas, à son humble avis, ils n'y sont pour rien dans toute cette histoire. Il y a sans doute quelques mauvaises graines parmi eux, mais il n'est pas du genre à mettre tout le monde dans le même sac.


★ ... j'ai besoin de changer d'air... ★

Arendelle, an 494.
« Pourquoi on quitte Arendelle maman ? » La question me paraissait légitime. Arendelle était le plus beau des royaumes à mes yeux et j'en savais quelque chose puisque j'avais eu l'occasion de me rendre dans celui de Beaumont et d'Andalasia cette année-là. « Parce que ma sœur a besoin de moi Pâris, tu le sais déjà alors maintenant, fais tes affaires. » Triste, je l'étais. Triste de quitter une maison dans laquelle j'avais passé les sept premières années de ma vie, triste de devoir tout recommencer de zéro dans un royaume ou, de toute évidence, ma mère et moi n'auraient pas notre place. Quoique, moi oui, mais elle... « Elle sera contente de te voir en plus, aller, souris s'il te plaît. » Je lui tirais à langue – mais gentiment – avant de fermer mon bagage. Ma mère était une sorcière. Le genre de sorcière qui avait reçu comme don de communiquer avec la nature et du haut de mes sept ans, il n'y avait rien de plus classe. Moi non, j'avais tout hérité de ma mère, mais pas ça, à mon plus grand regret. Ici, à Arendelle, les sorciers comme la magie étaient bien vus. Là où nous allions... Disons que les choses étaient différentes. Mais ma mère n'y voyait pas d'objection. Sa sœur avait besoin d'elle, elle y allait, point barre.

Corona, an 494.
La vérité était que ma tante était gravement malade et que sa sœur étant sa seule famille, nous nous retrouvions à partager le même toit pour l'accompagner dans ces derniers jours. Ou semaine. Je n'en savais rien et à sept ans, j'étais encore assez égoïste pour me dire que de toute façon, elle allait guérir, comme le faisaient les gens malades. « Hé toi ! » Un bout de branche me percuta la jambe et je me raccrochais à la branche sur laquelle j'étais assis en califourchon pour ne pas tomber. « Ouais, toi ! » La fille qui avait parlé me rejeta un autre bout de bois sur la jambe et croisa les bras. « Descends, t'es sur notre arbre. » « Certainement pas. Et d'abord... les arbres, c'est à tout le monde. » Je plissais les yeux avant de distinguer une autre personne à côté d'elle. Son frère sans doute vu les similitudes entre leurs deux visages. D'ailleurs la fille lui jeta un regard courroucé, comme si elle attendait qu'il prenne le relais. C'était peut-être eux qui avait gravé cet arbre sur le tronc. J'avais noté la présence de quelques dessins et deux initiales. Venais-je de tomber sur les deux caïds-artistes du coin ? Deux secondes plus tard j'étais au pied de leur arbre chéri. « En fait, vous êtes drôlement petits, même vu d'ici. » Aucun des deux ne répondit, visiblement ma remarque avait fait mouche et le garçon avait attrapé la main de sa sœur, comme pour se sentir bien. Sans rien rajouter de plus, je les laissais là, devant leur arbre. Je n'avais aucune envie de me faire des potes, et encore moins des ennemis. Après tout, je n'allais pas rester dans cette ville bien longtemps, une fois ma tante guérie, nous repartirons à Arendelle.

Corona, an 495.
« Morte ? » « Je suis désolée Pâris. » Ma mère me regardait d'un air vide, sans expression. Sa sœur était partie. Elle n'avait jamais pu guérir en fin de compte. Et la présence de ma mère n'avait rien pu faire, la mienne non plus. « Elle était contente de nous savoir là pour elle, tu sais... » Et je savais déjà ce qu'elle allait me baratiner ensuite. Qu'elle aurait aimé que je me fasse des amis ici, que je trouve ma place à Corona. « Je vais rester ici Pâris. Je vais reprendre les affaires de ma sœur en sa mémoire. » Ce soir-là, je compris que ma chouette vie d'enfant d'Arendelle avait bel et bien pris fin. Et ce fut à mon tour de fondre en larmes.

« Mais c'est le gars de l'arbre on dirait... » Une voix traînante retentit juste derrière moi. J'avais une fois de plus quitté la maison pour errer la journée entière dans les rues de Corona, à la recherche de quelque chose à faire. Je fuyais ma mère, trop triste pour être de bonne humeur, elle me donnait le cafard. « Tient, les nains... » Les revoilà. Encore habillé de la même façon. La sœur lança un regard désolé à son frère avant de prendre la parole à son tour. « Nous sommes désolés pour l'arbre. » Ça faisait trois mois. En trois mois ils n'étaient pas passés à autre chose ces deux-là ? Moi si. « Euh... D'accord. » « Tu nous excuses ? » La voix traînante du gars une nouvelle fois. « Ouais ouais... » J'étais à moitié emballé, je voulais juste qu'ils partent pour continuer d'errer sans but. « Super ! » Et sans que j'y comprenne quoique se soit, ils m'avaient sauté (tous les deux) dans les bras. « Alors on va être amis ! » « Ouais ! » « Heu je... » « Je suis Leni ! Et mon frère c'est Alix. » « Pâris, e-enchanté ? » Est-ce que je venais de tomber sur deux fous ? La fille avait l'air plus emballée que le gars, sans doute était-il plus raisonnable que sa sœur mais en tout cas... Je décidais de faire un effort, comme ma tante l'avait souhaité. Mon visage se fendit en un sourire quelque peu forcé quand elle continua de me bombarder de questions sur mes origines, ma famille et tout un tas de trucs. En fin de compte, j'étais peut-être seulement tombé sur deux enfants en manque d'amis, comme moi.

Corona, an 499.
« Tu vas arrêter de pousser un jour Pâris ? » « C'pas de ma faute si je grandis avant tout le monde. Promis, un jour tous les trois on pourra se regarder dans les yeux sans trop d'efforts. » Alix rigola et Leni leva les yeux au ciel. Les jumeaux - oui, parce qu'ils l'étaient bel et bien – étaient devenus... mes meilleurs amis. Aussi étrange que cela puisse paraître. Alix avait appris la mort de ma tante et s'était montrée sympa et Leni, fidèle à elle-même avait suivi le mouvement. Si au départ j'avais été récitent de fréquenter ces deux gamins que personne ne voulait dans son cercle d'amis, j'y avais pris goût. Ils passaient autant de temps chez moi que chez eux, voire plus. Alix était le frère que j'aurais aimé avoir et Leni la sœur collante mais adorable que j'aimais aussi plus que tout. Nous n'étions que des gamins, et la vie me semblait enfin correcte ici. De mon côté j'avais réussi à oublier un peu Arendelle. Évidemment, comment pouvais-je me douter que ces deux-là me mentaient depuis le début ?

« Ta mère est une sorcière ? » « Ouais. » « C'est génial ça ! » Je haussais les épaules, sans grande conviction. Sa magie, ma mère ne l'utilisait plus vraiment depuis note arrivée à Corona. Les gens n'avaient pas le même regard sur la magie. Mais Alix et Leni semblaient fascinés.

Pâris, nous aurions bien aimé te le dire mon frère et moi. Mais c'était un secret bien gardé, qui restait entre nos parents et nous. Mais nous étions comme elle Pâris, et j'avais envie de te le dire tous les jours, à chaque fois que l'on se voyait !

Corona, an 500.
« Ne me laissez pas là les gars ! » « C'est un jeu Pâris ! Tu te libères, et le temps que tu y arrives, on aura fini ta surprise ! » « C'est un bizutage pour mes treize ans oui ! » Alix rigola et s'enfonça un peu plus dans les bois avec sa sœur. Je les regardais s'éloigner, les sourcils froncés, toujours ligoté à mon arbre. Ça, c'était un jeu débile de Leni. Le coup de je t'accroche, tu as cinq minutes pour te libérer et après, tu nous trouves, nous et notre surprise. Ce soir-là la nuit tomba trop rapidement, et je restais une heure à attendre. Les cinq premières minutes défilèrent rapidement, c'était un jeu débile, ils allaient revenir. Sauf que non. Dix minutes. Vingt minutes. Trente. Quarante. Et puis cinquante, soixante... « Pâris ! » La voix d'Alix me sortis de la rêverie dans laquelle j'étais plongé malgré moi et il se jeta sur mes liens. « P-pa... » « Ce n'était pas drôle Alix, mais si c'était pour juger de ma résistance au froid... » « Le vi-villa... » « Quoi ? » « Ils sont tous devenus fous... » « Où est Leni ? » « J-je... » Il m'avait pris par le bras et nous nous étions alors mis à courir, comme si notre vie en dépendait.

« Maman ? » Ma maison avait été ravagé. Et à l’intérieur, personne. Et ce ne fut qu'à ce moment-là que je vis qu'il avait les mains en sang. Où était sa sœur bon sang ? « Où est ma mère ? » « Les gens sont devenus fous, ils ont tué tellement de gens, nos parents i-ils... » Ma tête allait exploser. Je me sentais vaciller légèrement et je me cramponnais à la table du salon qui avait été renversé. « Ma mère n'a pas pu mourir, elle a dû fuir. » « C'est ce que je me suis dit... » Alix me regardait d'un air étrange. Les yeux tristes, les bras ballants le long du corps, il baissa la tête avant de sécher une larme qui avait coulé sur sa joue. « On va faire quoi ? » « Ma mère reviendra nous chercher. »

Corona, an 502.
Ma mère n'était jamais revenue. Ni Leni. Alix, tout comme moi, refusait de les croire mortes. J'avais quitté ma maison, il avait quitté la sienne et on erra. Ce fut à Arendelle que je décidais d'aller dans un premier lieu, mais je n'y restais que peu de temps. Les enfants sans parents, sans devenir, sans rien... Voilà ce que nous étions. « Tu vas me protéger hein ? Si jamais on croise des brigands sur la route où... » « Ne t'inquiète pas. » On avait beau avoir le même âge, Alix avait un don pour se réfugier sous mes jupes dès que le danger pointait le bout de son nez. « On est obligé de faire ça ? » « De voler la grosse dame ? Ben ouais. Sauf si tu veux avoir faim, encore et porter ce que tu as sur le dos pendant les dix prochaines années. » Il jouait les saintes-nitouches, et ça me gonflait par moment. Mais il était la seule famille qui me restait. « Si c'est une arnaque... » « Écoute, le gars avait l'air de bonne parole. » D'accord, je parlais d'un homme qui m'avait embauché pour voler une pauvre femme. Mais bon. Pour moi ce n'était que passager. Je n'allais pas passer ma vie à ça.

Corona, an 510.
En réalité si, j'y avais pris goût. Et Alix aussi. Et notre vie était plutôt bien rodée. Elle avait pris des chemins séparés il y a un an quand Alix m'avait avoué vouloir trouver un travail honnête mais nous n'avions pas arrêté de nous côtoyer pour autant. Il était la seule famille que j'avais, la seule personne à qui je me confiais à et qui je vouais une confiance aveugle. Parfois je repensais à sa sœur portée disparue depuis la purge et je sentais mon cœur se serrer. Quelque part au fond de moi, je m'en voulais de l'avoir traité d'idiote cette nuit-là. C'était la dernière parole que je lui avais adressée. « Alors t'accepte ou pas ? » « Oui oui, pardon, j'étais ailleurs... » « Ils sont riches comme Crésus et leur fille... leur fille ne verra rien venir, ce n'est pas très compliqué. » Ce n'était qu'une mission de plus. Voler, encore et toujours. Mais puisque j'aimais ça, je ne refusais jamais. Je n'avais pas hérité de don comme ma mère, en tout cas, pas ce genre de don, mais voler sans me faire prendre, je savais faire. Me batte aussi, ce qui pouvait toujours s'avérer utile. Sauf que cette fois-ci, j'en fus incapable. Tout commençait pourtant bien. Mais quand je vis son visage, mon cœur loupa plusieurs battements. Parce que Leni était juste là, à quelques mètres de mois, endormie. Sauf que ça en pouvait pas être elle. Après des années à penser qu'elle était partie, loin de nous, Alix et moi avaient convenu que sa sœur avait bel et bien disparu. Alors que faisait-elle là ? Ça ne pouvait pas être Leni. Pas ici depuis tant d'années. Et puis d'ailleurs, Leni était plus petite, elle avait des couettes et était plate comme une anguille. Pas comme cette fille. Elle ne pouvait pas être Leni. J'avais échoué ce soir-là, j'étais rentré bredouille. J'avais envie de le dire à Alix. Mais quelque chose en moi m'en empêchait. Pourtant sa sœur était là, vivante. Alors peut-être que quelque part, ma mère m'attendait toujours ?

Si tu savais Pâris le nombre de fois où j'avais eu envie de te coller mon poing dans la figure, de t'arracher cet air suffisant. Mais je ne l'avais jamais fait, tu sais pourquoi ? Parce que tu étais un bon garçon. Gentil et plein de bonnes intentions. Tu avais cru à mon numéro de garçon fragile et ça, je m'en félicitais un peu plus chaque jour. Je ne voulais pas que tu vois la personne que j'étais. Ni celle qu'était ma sœur. Je sais que tu l'as revu l'autre jour, elle me l'a dit parce qu'elle t'a vu elle aussi, à sa fenêtre. Crois-moi Pâris, elle n'a aucune envie de se retrouver face à toi, pas après cette nuit-là. On s'en veut tous les deux Pâris, pour tout. On aurait pu aider ta mère, je sais que tu as toujours ravalé ce sentiment pour toi : celui qui t'aurais fait dire que sans notre jeu débile tu aurais pu être là pour elle. C'est peut-être vrai. Ce qui est sûr c'est que Leni et moi aurions dû cesser de graviter autour de toi bien avant ce drame, ce n'était pas pour rien que nous n'avions pas d'amis. Nous avons toujours porté la poisse, nous et notre magie.  


★  ... et mettre fin au mystère ! ★
★ Prénom ou pseudo : Lydie.
★ J'ai connu le forum sur : PRD.
★ Dans la vie, j'aime : le cinéma, lire & écrire. grosso modo.  Shy
★ Team Pascal ou team Maximus ? Maximus  Mouais
★ Remarques sur le forum : le design est très sympa et j'aime beaucoup le concept !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
STAFF ~ supermodératrice
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 618
INSCRIPTION : 28/08/2017
AVATAR : Simone Simons


STATUT : Célibataire, éperdument amoureuse d'Hadrian mais ne supporte qu'il me rejette.
CAMP : Du côté des sorciers
MÉTIER : Ambassadrice d'Arendelle à Corona. Je suis la filleule de la Reine d'Arendelle. Je suis venue voir si les liens entre Arendelle et Corona peuvent être renouvelés, mais j'en doute . Je suis Noble et je suis une Sorcière. Une Maîtresse de l'Air
HUMEUR : J'ai peur pour moi et ceux que j'aime.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Pouvoir principal: Contrôle de l'Air. Maîtrise totale. Je suis capable de créer des tempêtes, des tornades et des vents violents. Je peux changer le temps. Je suis devenue une Maîtresse de l'Air

Pouvoir secondaire: Bouclier d'air. Je peux me protéger contre toute attaque physique pendant quelques instants. Il me permet de projeter un individu sur plusieurs mètres, me permettant de m'enfuir.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Je suis perplexe. Pourquoi elle s'est enfuie? L'a t-on kidnappé? Moi je le pense. J'ignore ce qu'il lui arrive, mais cela ne sent pas bon du tout.

Alors que le festival touche à sa fin, nous les Sorciers sommes en danger et j'ai très peur. J'ai peur pour Hadrian et les miens.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: everybody knows that you're in trouble (pâris)    Lun 11 Déc - 18:44

Bienvenue parmi nous. Bon courage pour ta fiche.

Contente de voir un natif d'Arendelle.

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


SIMONE THE WIND WITCH


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: everybody knows that you're in trouble (pâris)    Lun 11 Déc - 19:13

Bienvenue sur le forum Heart2
Bon courage pour ta fiche et hâte d'en savoir plus sur ton voleur Gentleman
Revenir en haut Aller en bas
STAFF ~ supermodératrice
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 432
INSCRIPTION : 31/08/2017
AVATAR : katie mcgrath.


STATUT : mariée à un descendant de Amish DunBroch, frère de Merida; enfant du royaume voisin et émissaire à la cour de Corona.
CAMP : Neutre
MÉTIER : suivante et cousine de la princesse Eleonora.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: everybody knows that you're in trouble (pâris)    Mar 12 Déc - 10:25

bienvenue par-minou joli minois ! Moustache
et bon courage pour ta fiche Miam
j'ai hâte d'en apprendre plus sur ton personnage squeeee

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Awaken from a quiet sleep. Hear the whispering of the wind. Awaken as the silence grows in the solitude of the night. Darkness spreads through all the land and your weary eyes open silently. Sunsets have forsaken all and must open their eyes now. — Asja Kadric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre parmi les ombres
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 48
INSCRIPTION : 11/12/2017
AVATAR : Fionn Whitehead


STATUT : célibataire.
CAMP : Neutre
MÉTIER : il loue ses services de voleur à qui le veut bien.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Il n'a pas de pouvoir particulier même s'il en a toujours rêvé. Quant à ses compétences, Pâris est un garçon dont l'agilité et la discrétion n'ont presque pas d'égal dans le royaume. Enfin, ça, c'est ce qu'il pense. Il est très doué au corps à corps.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Il est inquiet du climat que cela génère... Des tensions, un fossé encore plus grand entre humains et sorciers, il pourrait en tirer avantage comme couler avec les gens comme lui, du coup, disons qu'il reste prudent et qu'il espère que la situation redevienne vite comme avant.

MessageSujet: Re: everybody knows that you're in trouble (pâris)    Mer 13 Déc - 17:15

Merci vous trois ! Coeur
J'ai été prise par surprise par la petite maj. mais je me remets bien vite à ma fiche Fluffy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
STAFF ~ administratrice
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 1177
INSCRIPTION : 02/03/2017
AVATAR : Adelaide Kane


STATUT : Bientôt mariée, c'est du moins ce que souhaiterait son père. Mais Ella n'a pas l'intention de se faire passer la bague au doigt de si tôt !
CAMP : Neutre
MÉTIER : Elle fait partie d'une des familles les plus nobles du royaume, elle ne travaille pas, voyons !
HUMEUR : Changeante. Elle peut se montrer charmante comme détestable selon son bon vouloir.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Ellerina est capable de produire des flammes dans le creux de sa main et de les projeter autour d'elle. Lorsqu'elle se concentre, elle peut aussi agrandir un feu qui brûle déjà ou les flammes des bougies.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Elle ne portait pas Eleanora dans son cœur mais la disparition de cette dernière l'inquiète tout de même. Maintenant que la sécurité du royaume est à nouveau menacée, Ellerina redoute une seconde Purge.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: everybody knows that you're in trouble (pâris)    Lun 5 Mar - 23:16

Bon, après plusieurs de mois de retard, me voici enfin Mdr Mdr Mdr
Bienvenue officiellement sur le forum, et merci de rester parmi nous, c'est super chouette I love you

Je viens de terminer la lecture de ta fiche, que j'ai beaucoup aimé. Tu as une plume très agréable à lire et je dois avouer que je ne m'attendais pas à la chute de ton histoire, j'ai hâte de voir Pâris, Leni et Alix réunis Cry En attendant, je valide ta fiche avec plaisir et je te souhaite un très bon jeu par ici Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre parmi les ombres
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 91
INSCRIPTION : 06/09/2017
AVATAR : Gal Gadot


STATUT : Libre comme le vent
CAMP : Du côté des sorciers
MÉTIER : Ombre, monte en l'air et tueuse à gage
HUMEUR : Inquiet des problèmes que pourraient causer la disparition de la Princesse dans leur ville.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : C'est une voleuse de talent, souple et rapide, elle se joue de la pesanteur et des lois de la science. Elle vole plus qu'elle ne grimpe. Sa vulnérabilité n'est qu'une apparence, elle est mortellement dangereuse, car Alana ne rechigne devant aucun contrat tant que son code moral ne l'en empêche pas. Alana est très douée à l'arc et à la lame courte.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : La disparition de la princesse risque de causer des remous en ville, elle craint une nouvelle Purge. Elle craint surtout pour la vie de ses amis.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: everybody knows that you're in trouble (pâris)    Mar 6 Mar - 9:36

Il nous faudra un lien, entre voleurs Smile

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Love is for Children I Owe Him a Debt
your shadow. But that shadow has been serving you. What hurts you, blesses you. Darkness is your candle. Your boundaries are your quest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre parmi les ombres
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 48
INSCRIPTION : 11/12/2017
AVATAR : Fionn Whitehead


STATUT : célibataire.
CAMP : Neutre
MÉTIER : il loue ses services de voleur à qui le veut bien.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Il n'a pas de pouvoir particulier même s'il en a toujours rêvé. Quant à ses compétences, Pâris est un garçon dont l'agilité et la discrétion n'ont presque pas d'égal dans le royaume. Enfin, ça, c'est ce qu'il pense. Il est très doué au corps à corps.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Il est inquiet du climat que cela génère... Des tensions, un fossé encore plus grand entre humains et sorciers, il pourrait en tirer avantage comme couler avec les gens comme lui, du coup, disons qu'il reste prudent et qu'il espère que la situation redevienne vite comme avant.

MessageSujet: Re: everybody knows that you're in trouble (pâris)    Mar 6 Mar - 13:10

Ellerina, un grand merci pour les commentaires sur la fiche & la validation Love

Alana, avec plaisir ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: everybody knows that you're in trouble (pâris)    

Revenir en haut Aller en bas
 
everybody knows that you're in trouble (pâris)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]
» Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lumières de Corona ::  Je devine où je vais... :: ★ Se présenter à la Cour :: ★ Bienvenue à Corona !-
Sauter vers:  


Corona est de retour !
N'oubliez pas de vous recenser si vous souhaitez rester parmi nous.


Aidez nous à faire grandir le forum en laissant un message sur Bazzart ou sur PRD. Merci par avance !