Un royaume en dérive, un conflit entre humains et sorciers et une disparition mystérieuse. Trouverez-vous votre place à Corona ?

 

Partagez | 
 

 Powder Blue ∞ la fille de la bande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Powder Blue ∞ la fille de la bande   Dim 19 Nov - 13:50

Omasa « Powder Blue » Kayaku
le bleu est une couleur chaude
★ Année, saison et lieu de naissance : Je n’ai presque aucun souvenir de mes premières années, j’étais très jeune lorsqu’on est venu me chercher. On m’a fait comprendre que j’avais tout intérêt à oublier qui j’étais et à accepter la nouvelle vie qui s’offrait à moi. Alors j’ai oublié ou du moins j’ai essayé. Je me rappelle d’une île dont j’ignore le nom, située non loin du pays dans lequel j’ai grandi. Je dois être née la quatre cent quatre vingt cinquième année de votre calendrier.
★ Âge : Le médecin qui m’a examiné a décrété que je devais avoir environ cinq ans. Ce fut donc l’âge sur lequel on se basa par la suite, ajoutant une année supplémentaire à chaque printemps. J’ai donc aujourd’hui vingt-cinq ans.  
★ Métier : Actuellement je suis domestique au palais royal faute de mieux mais je compte bien reprendre ma véritable activité à savoir mercenaire expert en explosifs (ou comment passer du coq à l’âne) !
★ Statut civil : Seule.
★ Camp : Neutre officiellement. Je ne défends aucun camp, il est insensé de croire que la magie est un crime et vouloir l’éradiquer, elle fait partie de la vie, tout comme il est idiot de croire la magie supérieure et chercher à se venger.
★ Avatar : Dilraba Dilmurat
★ Crédits : gifs jjangeeyah et asheathes

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

★ Quel est votre plus grand rêve ? Ha on se vouvoie, sérieux et tout… ça me gêne ces tralala je n’y suis plus habituée… Ha oui la question ! Je ne sais pas si on peut appeler ça un « grand rêve » mais je voudrais que notre fine équipe se reforme, revoir tout le monde et repartir à l’aventure comme avant. Ho et aussi finir mes vieux jour sur une petite île, mais ça c’est pour plus tard.

★ Possédez-vous des compétences particulières ? Ho oui ! Je suis plutôt douée (et quand je dis plutôt je fais ma modeste) avec les explosifs en tout genre.

★ Que pensez-vous de la magie à Corona ? Là d’où je viens la magie et la science ne sont qu’une seule et même chose, réservée à une élite scolaire et uniquement masculine (on est rétrograde ou on ne l’est pas). Dans ce pays l’apprentissage la magie peut être pratiquée par quiconque possède le don et je suis plus favorable à cette vision. Mais depuis cette fameuse Purge dont tout le monde parle la magie est considérée comme un crime et c’est une chose incompréhensible pour moi. La magie fait partie de notre monde. Ce n’est pas la pratique de la magie qui est criminelle mais les abus de pouvoir et leur mauvais usage, magique ou non.

★ Que pensez-vous de la vie à Corona en général ? Elle est jolie cette ville. L’architecture est plaisante. On sent qu’il y a eu beaucoup de joie autrefois mais désormais la peur et la méfiance ont pris le dessus.  

★ Où étiez-vous le soir de la Purge, il y a dix ans ? J’étais une toute jeune fille dans une contrée lointaine.

★ Pensez-vous que la disparition de la reine est la faute des sorciers ? Et si c’était justement ce qu’on voulait nous faire croire ? Je trouve que c’est un peu trop facile d’accuser les sorciers pour tous les maux de la ville. Ce sont peut-être effectivement des sorciers mal intentionnés mais ce sont aussi peut-être des humains tout aussi mal intentionnés.


★ ... j'ai besoin de changer d'air... ★


Bleue était la mer. Turquoise. Limpide. Cristalline. On pouvait voir les poissons nager. Mais elle n'avait aucun intérêt pour les poissons. Son regard embué de larmes ne quittait pas le rivage. Sable fin. Couleur platine. Personne pour lui dire au revoir, pour crier "Omasa" et observer le bateau jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon. Adieu. Nous ne nous reverrons jamais plus. Vendue. Pour que le reste de la famille puisse vivre. Elle aura une bonne vie là-bas. Elle aura un travail, elle gagnera de l'argent. C'était difficile mais c'était la meilleure solution. Cette pratique existait depuis des générations. Elle avait fait ses preuves. Au village chaque famille avait déjà vendu un enfant. Avec l'argent ils pourraient acheter du riz dans un port voisin et la vie serait plus supportable. Adieu donc. Elle irait vendre des fleurs sur les marchés. Elle devait sourire mais jamais parler. De toute façon son dialecte natal était difficilement compréhensible quand bien même il était basé sur la même langue. Désormais elle serait Nana parce qu'elle était la septième enfant achetée. Elle apprendrait, les enfants apprennent vite. Si quelqu'un essayait de lui parler elle devait faire semblant de ne pas comprendre. Si on tentait de l'emmener quelque part, elle devait s'asseoir et crier. Oncle Shin viendrait l'aider. Lui ou un de ses hommes. C'était Oncle Shin qui l'avait achetée. Il était le seul qui venait sur l'île pour acheter des enfants. Seulement des enfants, rien d'autre et toujours très jeunes. Il ne venait qu'une fois dans l'année et il repartait toujours avec plusieurs enfants. Personne au village ne l'appelait Oncle Shin mais désormais les enfants devraient l'appeler ainsi et il prendrait soin d'eux. Elle voulait rentrer chez elle. Mais les enfants plus âgés, ceux qui avaient été vendus depuis plusieurs années, lui rappelèrent que personne ne rentrait une fois vendu. On ne pouvait pas s'enfuir, les hommes d'Oncle Shin nous rattraperaient et on serait vendus à quelqu'un de méchant qui nous battrait ou pire encore. Et même s'il était possible de s'enfuir, où aller ? Personne ne voudrait nous revoir au village, cela gâcherait à jamais les relations avec Oncle Shin, il ne viendrait plus acheter des enfants et le village serait très pauvre par notre faute. Et s'enfuir ailleurs était dangereux, on ne connaissait personne et on finirait seul dans un trou, mourant de faim. Ils avaient de la chance, ils avaient deux repas par jour et un toit au-dessus de leur tête pour dormir. Ils ne mangeaient que du riz et ils dormaient à même le sol mais c'était mieux que rien. Et Oncle Shin ne tapait que les enfants qui ne vendaient pas de fleurs. Mais elle vendait ses fleurs et aidait même les autres à vendre leurs fleurs restantes. Elle était si jolie et si menue qu'elle attendrissait les passants. Surtout les femmes. "Adorable" "Comme une petite poupée" "Belle comme un cœur."



Bleues étaient ses lèvres. Correction. Bleuâtres. Elle appris plus tard que la cause de cette teinte surprenante était une boisson que les archimages sirotaient durant leurs études pour stimuler leur cerveau. A force d'en boire tout au long de la journée pour ingurgiter les nombreuses connaissances scientifiques et magiques, la couleur devenait permanente. Le médecin l'examinait sous toutes les coutures avec une loupe. Elle n'avait jamais vu un médecin auparavant. Dans son village c'était la chaman  qui s'occupait des malades. Mais elle n'était pas malade alors pourquoi faire venir un médecin ? Et pourquoi la loupe? Cela faisait trois mois qu'elle vendait des fleurs pour Oncle Shin qui était très satisfait de son travail. "Elle pourrait convenir. Bonne santé. Bonne forme physique. Aucune marque gênante. Un peu maigre mais ça peut s'arranger." Convenir pour quoi ? Elle s'agrippa au bras d'Oncle Shin. Il allait donc la vendre lui aussi ? Pourquoi ? Elle avait été sage, elle travaillait bien, elle n'avait jamais essayé de s'enfuir. "Tu vas arrêter de vendre des fleurs. Tu vas aller dans une très belle maison et tu apprendra beaucoup de choses. Si tu fais ce qu'on te demande tout ce passera bien. Tu auras à manger, et pas que du riz, des beaux habits et des beaux bijoux. Tu auras un bain tous les jours. Va maintenant."  Il y avait anguille sous roche. Pourquoi après avoir vendu dans les rues était-elle promise à une vie de luxe ? "Elles sont de plus en plus jeunes. Bientôt on devra les nourrir au sein."   "Ne parle trop fort, cela pourrait leur donner des idées."   "Impossible, elles ne prendraient pas le risque de nous abîmer." "J'espère que ma nouvelle kamuro sera gentille. La dernière était une véritable peste. La sotte, elle croyait que ses yeux verts lui assureraient forcément ma succession."   "Elle n'est pas encore venue celle qui prendra ta place, tu as placé la barre trop haut. A part peut-être celle-ci. Elle est belle comme un cœur. As-tu déjà vu une peau aussi blanche ?"   "Si elle te plaît tant, tu n'as qu'à la prendre."   Et ainsi elle devint la kamuro de dame Aoi. Elle prit le nom d'Aoko, l'enfant bleu, suivant partout la dame bleue, apprenant à son contact tout ce qui faisait la renommée des filles de la maison de l'arc-en-ciel. Beauté. Élégance. Raffinement. Comme Oncle Shin l'avait affirmé, Aoko apprit de nombreuses choses. Le chant et la danse. Manger et boire avec délicatesse. Rougir face à un compliment. Se maquiller et se coiffer à la dernière mode. Marier harmonieusement les différentes teintes de bleu. Les clients qui venaient aimaient les femmes cultivées et la maison de l'arc-en-ciel avait la réputation de renfermer les courtisanes les plus belles et les plus cultivées de la capitale. Aoko apprit à lire et à écrire, dans l'unique but de réciter et composer des poèmes mais elle n'avait que peu d'attrait pour le lyrisme. Ce qu'elle voulait c'était connaître le monde. Tout ce qui pouvait satisfaire sa curiosité était dévoré en quelques instants. Prospectus, journaux, manuels...




Bleue était sa tenue. Un bleu sombre et intense. Son vêtement semblait scintiller tant la soie et les fils d'argent étaient brillant. La reine de la nuit. Dame Aoi était éblouissante de beauté. Sa coiffure était un chef d’œuvre de complexité. Le moindre mouvement faisait tinter ses épingles. Elle avançait avec grâce sous le regard ébloui des habitants. La parade annuelle était une des rares occasions pour les dames de l'arc-en-ciel de sortir de leur pavillon. Autrement les contacts avec l'extérieur se faisaient par un intermédiaire, un coursier ou une servante. Les courtisanes se délectaient des journaux et des derniers romans parus. Elle préférerait les ouvrages scientifiques. Pour sa culture personnelle disait-elle. Tant que cela ne gênait pas son apprentissage, elle avait le droit. Son maigre temps libre, elle avait pouvait le passer à lire ce qui lui plaisait. "Il y a au rez-de-chaussée un élève de l'école des archimages. Peut-être as-tu enfin un client avec qui tu pourras parler de science."    L'occasion était trop belle. "Je t'ai vue lors de la parade. Tu étais tellement belle !"     "Étais ? Je ne le suis plus ce soir?"   "Si si !" Il était d'une maladresse affligeante. Les jouvenceaux la fatiguaient.   "Tu m'ennuies." dit-elle en s'écartant de son étreinte.   "Non non reviens !" "Tu embrasses trop mal. Je vais demander qu'on te sorte."     "Je vais faire un effort. Et toi tu m'apprendras."   Tombé la tête la première dans son piège. Un jeu d’enfant. "D'accord mais en échange je veux que tu me racontes tout ce qu'on t'enseigne à l'école des archimages."     "Jamais c'est interdit."     "Alors je vais appeler."     "Mais j'ai payé pour trente minutes !"    Il n'aurait pas du dire cela. Ils se croyaient tout permis en échange de quelques pièces. "Et alors ? Tu as juste le droit de me prendre dans tes bras et de m'embrasser. Je dirais que tu as été trop loin et tu n'auras plus jamais le droit de revenir. Tu devras te contenter des bordels de misère plein de maladies."     "Mais c'est faux !"     "Qui va-t-on croire, un simple étudiant de première année ou la future dame bleue ? Je claque des doigts et on te jette dehors."    Du bluff. Elle n'était pas la future dame bleue, elle avait de nombreuses rivales. Son statut était encore celui de kamuro. Apprentie parmi d'autres. Si elle mettait sa menace à exécution, on proposerait certainement au jeune homme de passer la soirée avec une courtisane confirmée pour un tarif plus élevé ou de sortir et revenir une prochaine fois avec plus d'argent. Cependant il n'était jamais venu et il ignorait tout cela. Il était suffisamment crédule pour qu'elle tente sa chance. Aoko le fixait sans ciller. "D'accord d'accord. Écoute. Je ne peux pas t'enseigner la magie j'ai prêté serment. Mais je peux te montrer d'autres choses."     "Comme quoi ?"     "La médecine de base. La physique. La chimie."    Et ainsi se passèrent le reste des trente minutes payées et tous leurs autres rendez-vous. Elle notait tout sur des petits carnets. Elle avait développé un vif intérêt pour la chimie. Et d'après son apprenti archimage elle était plutôt douée. "Pour ça et pour l'autre chose aussi !"    disait-il avec un clin d'œil lubrique. D'une grande finesse. "J'ai encore du mal à me faire à ton nouveau nom. Pour moi tu seras toujours Aoko. "     "Ta familiarité à mon égard me désole. Je suis Aomitsu première suivante de dame Aoi. Maintenant c'est officiel je suis la future dame bleue. La moindre des choses c'est d'honorer les efforts que j'ai accompli en m'appelant par mon nom."     "Ne te fâche pas. C'est juste que c'est difficile à réaliser." Elle n'avait aucun mal à réaliser elle et ce n'était pas grâce au fait d'avoir changé de nom. On avait payé cher pour le privilège de cueillir sa fleur à peine éclose. Pourquoi tant d'intérêt pour les toutes jeunes filles ? " Pour leur fraîcheur, pour leur candeur, pour leur jeunesse qui s'envole si vite. Parce que le temps fait rapidement son œuvre et l'on perd le souffle et le goût de la nouveauté. Les jours et le nuits se ressemblent. On éteint doucement le feu de la passion. Les rêves d'un avenir radieux se muent en projets jamais réalisés. On regrette l'époque où tout nous semblait réalisable. Certains être pensent le retrouver un bref instant en touchant la jeunesse de près. Mais ce n'est qu'une illusion et au réveil la réalité nous a rattrapé. Et un soir en partageant une tasse de thé il dira dans un sourire qu'il voit des rides au coin de nos yeux et que malgré tout il se souvient de nous comme au premier jour. Je vois la fleur se fâner mais je me souviens du temps où elle n'était qu'un bourgeon que j'ai touché du bout des doigts. Notre réponse ne sera qu'un sourire tout en songeant que lui avait déjà des rides ce premier soir où vous ne formiez qu'un. " "Non c'est juste des pervers."     Un rire cristallin. "Peut-être mais ce sont ces pervers qui nous font vivre."     Alors c'était ainsi ? Nous existions pour ce genre de personne, pour ceux qui pensent que le corps d'une femme s'achète. Pour ceux qui proposent d'offrir la floraison d'une jeune fille moyennant finance et ceux qui participent à ce commerce honteux. Elle ne voulait y croire. Certes elle évoluait dans ce milieu, elle avait la preuve tous les jours que cet univers était réel mais elle refusait d'y contribuer plus longtemps. Elle ne serait pas comme dame Aoi résignée à son sort. "Soit mais est-ce que tu as une meilleure option ?"  demanda Hanako. Si dame Aoi jouait plus ou moins les mères de substitution, Hanako était sa confidente. Si elles ne partageaient le même statut, l'une était première suivante et l'autre simple servante, elles avaient le même âge et des caractères compatibles. Elles s'étaient appréciées dès le premier regard. Très tôt le matin quand la maison était tranquille elles se retrouvaient pour discuter faisant fi des caprices météorologiques. La "meilleure option" était sa philosophie. "Non je n'ai pas de meilleure option. Pour le moment. Mais je sais que je peux faire autre chose."   "Quand tu l'auras trouvé, tu seras sur la bonne voie."  

 


"Je dis qu'elle sera bleue."   "Et moi rouge." Un instant de silence avant un sifflement puis une explosion. Une lumière d'un vert éblouissant illumina le ciel nocturne. Les feux d'artifices plaisaient à tous, pauvres et riches, enfants et adultes. Les dames de l'arc-en-ciel les observaient avec ravissement, installées sur la terrasse du jardin intérieur. "J'ai trouvé la première étape qui me mènera vers ma meilleure option."     déclara-t-elle un matin de printemps. "Tu vas continuer à observer le lointain ou tu vas  m'expliquer?"     "Maître artificier." "C'est vrai que tu aimes bien quand ça pète toi." Hanako essayait de faire de l'humour mais elle voyait bien qu'elle était troublée.
Bleu était le ciel. Si sombre. Le jour ne pointera que dans une heure. Et dans une heure elle serait loin. "Il est encore temps de changer d'avis."   "C'est ici ma meilleure option. C'est une vie modeste et clairement moins exaltante que celle que tu t'apprêtes à vivre mais je ne peux pas te suivre, je ne suis pas faite pour ça."   "Tu vas me manquer. Terriblement. Prend soin de toi."   "Toi aussi."  Une dernière étreinte, un dernier baiser. Partir sans se retourner. Déjà les marins hissaient la grande voile. Les maîtres artificiers se trouvaient à bord. Une troupe de théâtre faisait également partie du voyage. Ils se rendaient tous sur un autre continent pour exercer leur art. La durée du trajet fut utilisée pour lui enseigner ce qu'elle devait savoir pour réussir les feu d'artifices. Et elle consignait le moindre détail dans ses petits carnets. Elle y nota aussi une astuce utilisée par les acteurs pour apparaître et disparaître de la scène  dans une nuée de fumée.




Bleue était la poudre. Cette touche de couleur qui était sa signature, un hommage à dame Aoi et Hanako, et qui lui avait valu son surnom de Powder Blue. Ses fabrications avaient connu un vif succès sur les marchés. Puis brusquement plus de production. Plus rien à acheter. "Si vous voulez la poudre, il me faut me prendre avec vous."   Elle savait qu'ils ne pourraient faire autrement. Certains avaient tenté d'imiter ses créations mais aucun n'avait su égaler sa maîtrise. Une démarche commerciale mûrement réfléchie. De plus elle n'aimait pas savoir comment on utilisait ses produits. Si la mission ne lui plaisait pas elle pouvait refuser d'agir. "On te demande pas ton avis ! Tu vas faire..."   "Tu as deux secondes pour ôter tes pattes ou je te fais sauter ce qui te sert de tête."  dit-elle en présentant un sachet bleu sous son nez. L'odeur prenait à la gorge. "Tu n'oserais..." "Un. D..."   Il relâcha son emprise et s'éloigna en criant à qui voulait l'entendre qu'il ne travaillerait pas avec une cinglée dans son genre. "Tu l'aurais vraiment fait ?"   demanda Jin en lui tendant un verre. "Je suis vexée que tu poses la question."   "Mais tu y aurais laissé des plumes aussi."   "Je ne suis pas un oiseau." Certaines subtilités langagières lui échappait encore. Et elle n'avait pas envie de s'attarder sur l'éventualité d'abîmer ses yeux de biches ou brûler sa peau de pêche. Cela n'avait aucune importance. "Bon. Cette nouvelle mission?"  Ils avaient été satisfaits de ses services la première fois, elle espérait qu'ils lui proposeraient de rejoindre la bande de manière définitive. Elle les aimait bien ces trois compères. Ils lui faisait penser à une famille, Griff serait la mère, maman ours par excellence, bienveillant, leader incontesté, farouche protecteur, Jin serait le père, plus discret mais tout aussi aimant et Face serait le fils aîné fanfaron déjà adulte mais vivant encore dans le cocon familial. Quand elle était avec eux il lui semblait faire partie de cette famille. Elle avait le vague souvenir d'une famille sur l'île qui l'avait vue naître. Oncle Shin n'avait que le nom et les autres enfants ne faisaient que se moquer et raconter des horribles racontars pour vous effrayer.  La maison de l'arc-en-ciel ne pouvait pas être considérée comme un foyer, elle comptait trop de rivalités pour cela. Non il n'y avait que cette bande qui lui donnait ce sentiment d'appartenir à un groupe soudé. Et ils devaient l'apprécier en retour car elle était devenue un membre de la bande. Un soir, une fois leur mission terminée, tout naturellement elle n'était pas rentrée à son auberge habituelle mais elle était restée avec eux. Ils avaient pris un verre et elle avait avoué à Jin dans cette langue qu'ils partageaient qu'elle admirait le couple qu'il formait avec Griff. Elle appréciait de parler à nouveau cette langue. Son aveu étouffa Jin dans sa boisson ce qui fit rire Face aux éclats. Griff s'enquit de cette agitation et après avoir fait la traduction il y eu une certaine gêne sauf Face qui rit de plus belle. Honnêtement elle ne voyait pas le souci et même lorsque Griff essaya de lui expliquer elle exprima son incompréhension avec toute la naïveté dont elle pouvait faire preuve.




Bleus étaient ses yeux. Fermés désormais. Pour toujours. Il était mort. Elle ne pouvait y croire. En un instant il n'était plus. C'était si rapide. Elle gardait son corps contre elle comme si elle pouvait encore le retenir. Elle savait que cela ne servirait à rien mais elle refusait de le lâcher. Elle voulait pleurer ou crier, exprimer sa tristesse d'une manière ou d'une autre mais aucun son ne daignait sortir de sa gorge ni aucune larme couler de ses yeux. Une main se posa doucement sur son épaule et une voix, celle de Socrate ou de Jin elle était trop bouleversée pour y prêter attention, lui dit qu'ils allaient l'enterrer. Griff, Hound et Face portèrent leur ami tombé au combat tandis que Kid lui prenait la main. Ils choisirent un bel endroit sous un arbre. Elle chanta pour lui avant de lui dire adieu. Le lendemain Griff annonça la dissolution de la bande. Aucun d'entre eux ne s'attendait à cette décision. Ils étaient abasourdis et furieux. Powder Blue n'était pas en reste. Elle fulminait sur sa chaise, écoutant à peine les arguments de Griff qui se désignait comme unique responsable, qu'il savait qu'ils n'étaient pas prêts, qu'il n'aurait pas dû accepter ce contrat, qu'il fallait le temps de la réflexion etc. Foutaises. Un an pour partir chacun de son côté, pour expérimenter autre chose. Mais personne n'avait envie de prendre cette année ! Qu'allait-elle faire ? Il l'abandonnait. Elle avait trouver sa voie avec eux et maintenant elle se retrouvait seule. Elle refusait de retourner à son ancien mode de vie, plus jamais se livrer pour de l'argent. La peur lui étreignait si puissamment le cœur qu'elle serrait son verre en tremblant, revoyant la plage qui s'éloignait, le marché aux fleurs, le tapis qui lui servait de lit, la maison de l'arc-en-ciel, les regards des clients... Le verre se brisant dans sa main. Sans un mot elle quitta la pièce. Kid lui raconta à son retour l'énorme dispute entre Jin et Griff. Bien fait pour lui ! Dans un an ceux qui voulaient reformer la bande se retrouveraient à Corona. Pour être certaine que rien ne l'empêcherait d'être présente le jour J, elle décida de s'y rendre dès aujourd'hui et d'y demeurer durant ce congé forcé. C'était une grande ville, on y avait forcément besoin de main d’œuvre. Elle avait quelques économies qu'elle pourrait utiliser pour les premiers temps. "On engage au château. Ils continuent de trouver des sorciers dans le personnel même après la purge. Du coup ils peuvent pas les garder… Ca serait pas logique."   "Et ça paie bien ?"   "Bof pas plus qu'ailleurs mais au moins t'es logé, nourri et blanchi. Ça fait des frais en moins."   Elle se présenta au palais royal le jour qui suivit cette fructueuse conversation et fut engagée pour une période d'essai. Il n'y avait rien d'exaltant mais elle y trouvait un certain confort. Si Hanako savait, elle serait en train de rire aux éclats. Et la bande aussi trouverait certainement sa situation risible. Leur petite boule d'énergie, obligée de se tenir silencieuse et répondre "Oui ma dame. Bien sûr ma dame. Tout de suite ma dame." Mais ce n'était que pour une année et le temps passait vite. Elle n'avait pas le temps de rêvasser à son amie d'outre-mer ou aux membres de la bande où qu'ils soient. Les journées étaient exténuantes, le soir elle fermait les yeux et plongeait immédiatement dans le sommeil. Dans ses rêves elle voyait le soleil se refléter dans l'eau et sur le rivage ses amis qui l'attendaient. Elle savait que ce jour viendrait bientôt et qu'elle pourrait enfin donner à Griff la gifle monumentale qu'il méritait.


★  ... et mettre fin au mystère ! ★
★ Prénom ou pseudo : Dakini ou Poison Ivy.
★ J'ai connu le forum sur : Bazzart et par Griff.
★ Dans la vie, j'aime : le calme.
★ Team Pascal ou team Maximus ? Autant me demander de choisir entre papa et maman…
★ Remarques sur le forum : il est beau !  
Revenir en haut Aller en bas
STAFF ~ administratrice
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 1178
INSCRIPTION : 02/03/2017
AVATAR : Adelaide Kane


STATUT : Bientôt mariée, c'est du moins ce que souhaiterait son père. Mais Ella n'a pas l'intention de se faire passer la bague au doigt de si tôt !
CAMP : Neutre
MÉTIER : Elle fait partie d'une des familles les plus nobles du royaume, elle ne travaille pas, voyons !
HUMEUR : Changeante. Elle peut se montrer charmante comme détestable selon son bon vouloir.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Ellerina est capable de produire des flammes dans le creux de sa main et de les projeter autour d'elle. Lorsqu'elle se concentre, elle peut aussi agrandir un feu qui brûle déjà ou les flammes des bougies.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Elle ne portait pas Eleanora dans son cœur mais la disparition de cette dernière l'inquiète tout de même. Maintenant que la sécurité du royaume est à nouveau menacée, Ellerina redoute une seconde Purge.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Powder Blue ∞ la fille de la bande   Mar 21 Nov - 23:38

Bienvenue sur le forum et merci de ton inscription Kiss Happy L'équipe de Griff se forme doucement, c'est chouette !
Après lecture de ta fiche, tout est bon (par contre, si Omasa a 25 ans, elle est née en 485 et pas en 480 à moins que tu ne comptes pas les années avant d'être vendue ? Je suis pas sûre d'avoir bien compris Shy Embarassed), mais j'attends l'avis de Griffin pour valider tout ça Coeur

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


She has the mindset of a queen and the heart of a warrior. She is everything all at once and too much for anyone who doesn't deserve her.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
STAFF ~ supermodératrice
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 618
INSCRIPTION : 28/08/2017
AVATAR : Simone Simons


STATUT : Célibataire, éperdument amoureuse d'Hadrian mais ne supporte qu'il me rejette.
CAMP : Du côté des sorciers
MÉTIER : Ambassadrice d'Arendelle à Corona. Je suis la filleule de la Reine d'Arendelle. Je suis venue voir si les liens entre Arendelle et Corona peuvent être renouvelés, mais j'en doute . Je suis Noble et je suis une Sorcière. Une Maîtresse de l'Air
HUMEUR : J'ai peur pour moi et ceux que j'aime.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Pouvoir principal: Contrôle de l'Air. Maîtrise totale. Je suis capable de créer des tempêtes, des tornades et des vents violents. Je peux changer le temps. Je suis devenue une Maîtresse de l'Air

Pouvoir secondaire: Bouclier d'air. Je peux me protéger contre toute attaque physique pendant quelques instants. Il me permet de projeter un individu sur plusieurs mètres, me permettant de m'enfuir.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Je suis perplexe. Pourquoi elle s'est enfuie? L'a t-on kidnappé? Moi je le pense. J'ignore ce qu'il lui arrive, mais cela ne sent pas bon du tout.

Alors que le festival touche à sa fin, nous les Sorciers sommes en danger et j'ai très peur. J'ai peur pour Hadrian et les miens.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Powder Blue ∞ la fille de la bande   Mar 21 Nov - 23:55

Bienvenue sur le forum. J'espère que tu te plairas parmi nous

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


SIMONE THE WIND WITCH


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: Powder Blue ∞ la fille de la bande   Mer 22 Nov - 8:58

POWDER BLUUUUUUUE *lui fait des câlins avant qu'elle ne lui mette une baffe*

Ça fait tellement plaisir **

Perso je valdie, c'est nickel **
Revenir en haut Aller en bas
STAFF ~ supermodératrice
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 432
INSCRIPTION : 31/08/2017
AVATAR : katie mcgrath.


STATUT : mariée à un descendant de Amish DunBroch, frère de Merida; enfant du royaume voisin et émissaire à la cour de Corona.
CAMP : Neutre
MÉTIER : suivante et cousine de la princesse Eleonora.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Powder Blue ∞ la fille de la bande   Mer 22 Nov - 9:42

HANNNNNN mais mais mais toi par ici Snif Eyes1 squeeee
Bienvenue par-minou, avec un visage que je ne te connaissais pas mais qui est plus que charmant Moustache
Et quelle fiche, non de diou ! Kiss

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Awaken from a quiet sleep. Hear the whispering of the wind. Awaken as the silence grows in the solitude of the night. Darkness spreads through all the land and your weary eyes open silently. Sunsets have forsaken all and must open their eyes now. — Asja Kadric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: Powder Blue ∞ la fille de la bande   Mer 22 Nov - 10:10

Daniel > je ne sais pas calculé c'est tout. Je change ça.
Simone > ho oui je vais me plaire
Griff > Oka-saaaaaaaaaaan ! Mais je suis toujours fâchée
Ymir > ouais je sais *en mode bg* trop contente de te retrouver ici !
Revenir en haut Aller en bas
STAFF ~ administratrice
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 1178
INSCRIPTION : 02/03/2017
AVATAR : Adelaide Kane


STATUT : Bientôt mariée, c'est du moins ce que souhaiterait son père. Mais Ella n'a pas l'intention de se faire passer la bague au doigt de si tôt !
CAMP : Neutre
MÉTIER : Elle fait partie d'une des familles les plus nobles du royaume, elle ne travaille pas, voyons !
HUMEUR : Changeante. Elle peut se montrer charmante comme détestable selon son bon vouloir.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Ellerina est capable de produire des flammes dans le creux de sa main et de les projeter autour d'elle. Lorsqu'elle se concentre, elle peut aussi agrandir un feu qui brûle déjà ou les flammes des bougies.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Elle ne portait pas Eleanora dans son cœur mais la disparition de cette dernière l'inquiète tout de même. Maintenant que la sécurité du royaume est à nouveau menacée, Ellerina redoute une seconde Purge.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Powder Blue ∞ la fille de la bande   Mer 22 Nov - 16:05

Pas de problème, ça arrive de faire des erreurs Kiss Fluffy
Tout est bon du coup, je valide ta fiche avec grand plaisir ! Hâte de voir Power Blue à l'oeuvre Omg1 Je te souhaite aussi un très bon jeu parmi nous.

Je t'invite aussi à aller créer ta fiche de liens dans ce sujet. Pour commencer le rp, je t'invite à aller jeter un coup d'oeil à la boîte à idées, elle te permet de trouver des partenaires de rp assez facilement Heart2 Heart1 Haaa

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


She has the mindset of a queen and the heart of a warrior. She is everything all at once and too much for anyone who doesn't deserve her.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: Powder Blue ∞ la fille de la bande   Mer 22 Nov - 17:32

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: Powder Blue ∞ la fille de la bande   

Revenir en haut Aller en bas
 
Powder Blue ∞ la fille de la bande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lost in blue
» La bande dessinée
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Motards Nobz, conseils pour assembler une bande
» Quelle est votre bande de prédilection?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lumières de Corona ::  Je veux entrer dans la danse ! :: ★ Les archives du royaume :: ★ Les fiches archivées-
Sauter vers:  


Corona est de retour !
N'oubliez pas de vous recenser si vous souhaitez rester parmi nous.


Aidez nous à faire grandir le forum en laissant un message sur Bazzart ou sur PRD. Merci par avance !