Un royaume en dérive, un conflit entre humains et sorciers et une disparition mystérieuse. Trouverez-vous votre place à Corona ?

 

Partagez | 
 

 Welcom home, Darling (ft Skala Poplawski)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Welcom home, Darling (ft Skala Poplawski)   Lun 23 Oct - 15:47

Welcome Home, Darling
Tu arrives dans le cabaret, comme chaque fin d’après-midi, prête à toujours plus de danse et de chant pour faire plaisir à votre public et faire ta part pour remplir les caisses de l’établissement. Tout est calme, rien ne prédit une journée différente des autres, pas de lumières spécifiques, pas de petits mots ou d’indications laissées par Liesl ou d’autres filles sur la porte des loges, non vraiment, rien de tout cela. Tout est aussi calme que tu en as l’habitude. Alors tu vas directement dans les loges et tu t’installes, prenant le temps d’apprendre le programme de la nuit par cœur, prête à proposer des changements si jamais changements il y a à faire, ce dont tu doutes, puis tu organises tes tenues dans la petite pièce close.

Petite, mais chaleureuse. Un véritable amalgame harmonieux de la personnalité de chaque fille, quelque chose que tu n’as pas connu dans ta famille, jamais, pas avant que tu n’arrives à Corona il y a neuf ans, le cœur brisé et le besoin de te changer les esprits, cet endroit t’accueillant à bras ouverts bien que la patronne de l’époque ne soit pas des plus agréables. TU as fait ta petite place, puis quand Skala a repris le flambeau, les choses ont changées, un peu, juste de quoi rendre le tout plus vivable qu’avant. Tu t’es liée avec elle, ayant vécu toutes les deux la perte de celui que votre avait choisi. Elle, avec la certitude qu’il est mort, toi, sans certitude aucune, bien que ça ne rende pas la chose moins douloureuse. Vous avez noué des liens à partir de là puis avec le temps, les années passant, vous êtes devenues de très bonnes amies…

Jusqu’à ce qu’elle parte.

Tu n’as toujours pas compris pourquoi elle n’a pas pris la peine de vous prévenir. Tu pouvais comprendre qu’elle veuille partir, quitter cette ville maudite par le sang des vôtres qui a abreuvé les rues et pavés, oh oui tu le comprends très bien. Si tu n’avais pas l’espoir de Le retrouver un jour, l’attendant sagement (ou presque) dans cette ville, toi aussi tu serais restée loin de cette ville de malheurs. Cependant, tu aurais aimé qu’elle explique, ou tout du moins, qu’elle dise qu’elle parte. Tu doutes que qui que ce soit dans cet endroit (hormis sa peste de mère) n’aurait eu quoi que ce soit à dire sur son départ.

Soudain, tu entends du bruit en dehors de la loge et tu vas pour ouvrir la porte quand cette dernière s’ouvre à la volée, te tirant un son de surprise et c’est le visage de Lily, étiré d’un immense sourire qui apparaît. Tu soupires de soulagement.

"Lorelei ! Elle est revenue !" tu relèves la tête et hausse un sourcil, intriguée.
"Qui donc ?"
"Skala ! Skala est revenue !"
"Bon dieu…"

Ni une, ni deux, tu suis la jeune danseuse au pas de course pour voir cela de tes propres yeux et à n’en pas douter, la voilà, toujours aussi belle, toujours aussi droite et aux yeux sombres chaleureux et tu tends les bras en parcourant les dernière mètres vers elle, un immense sourire sur ton visage.

"Skala ! C’est un tel plaisir de te retrouver !"


Ton ton est sincère, tu es si heureuse de la retrouvée…
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: Welcom home, Darling (ft Skala Poplawski)   Jeu 26 Oct - 0:06

Le jour où tu as quitté Corona, tu pensais ne jamais y revenir. Ivre de chagrin et de douleur, t'as fui face à tes démons, abandonnant tous ceux qui tenaient – ou non – à toi sur cette terre qui t'a vue grandir. Rien, semble-t-il, ne pouvait te retenir à l'intérieur de ce royaume que tu aimais pourtant, parce que trop de sang y avait été versé, et plus que tout celui de ton seul amour. Ton époux s'était effondré dans ces rues, son regard se vidant alors qu'il te regardait, son corps entier pâlissant tout en s'étalant sur le pavé. Huit ans, c'était déjà trop pour toi. Trop pour que tu sois capable de rester là où tu as tant perdu, et tu as pris la mer sans plus réfléchir. T'as tout laissé derrière toi, y compris Lorelei.

Tu y tenais pourtant, à ton amie. Contrairement à ta mère, la magnifique chanteuse et danseuse du cabaret familial semblait te comprendre. Elle savait ce que tu vivais, capable de concevoir à quel point tu pouvais avoir mal de cette perte. A côté de cela, ta génitrice semblait n'en avoir cure, tout comme beaucoup d'autres. Et toi tu en souffrais, de cette ignorance. Tu es partie pour cela, quelque part. Pour oublier à quel point la douleur était toujours là, même ans après. Tu as disparu parmi les vagues tonitruantes sans un mot, même pas un pour elle. Tu l'as abandonnée, et en revenant à Corona elle fut l'un de tes premiers regrets.

C'est Liesl que tu as vu hier, ton frère, ta moitié, ton essentiel. C'est lui qui t'a regardée si étrangement avant de réaliser que c'était bien toi, et de fondre de joie. Tu ne voulais pas retourner au cabaret tout de suite, même en sachant que ta mère ne pouvait plus réellement y travailler. C'est ton aîné qui en est le maître aujourd'hui, parce que votre génitrice est mourante, et que votre père se fait vieux. Mais tu doutes pas qu'en revenant sur ta terre natale, le contrôle de cet héritage familial te reviendra. Et que Liesl prendra à nouveau la mer, ce que tu veux à tout prix éviter.

Pourtant aujourd'hui tu as décidé d'y aller, profitant de cette fin d'après-midi où les employés sont là mais pas encore les clients. Et dès que tu as ouvert la porte tu as senti tous ces regards se poser sur toi. Te détailler une seconde, puis deux, et enfin comprendre. Réaliser qui tu es – la disparue enfin de retour. Huit saisons, c'est ce qu'il t'aura fallu pour revenir. Huit saisons – c'est long, pour certains plus que pour d'autres. Tu entends la porte des loges qui claquent de trop de précipitation, souriante malgré ton cœur brisé. Pour faire bonne figure, mais aussi parce que malgré tout tu es contente de revoir cet endroit, et toutes ces personnes qui ont un jour compté à tes yeux – des personnes pour qui tu comptais. La porte s'ouvre à nouveau pour laisser apparaître ce visage aux traits si particuliers que tu reconnaîtrais par cœur. Et tu ne peux pas empêcher tes lèvres de s'étirer un peu plus lorsque, rayonnante de joie, elle tend les bras vers toi pour t'enlacer. Étreinte à laquelle tu réponds, toi aussi heureuse de la revoir. « Skala ! C’est un tel plaisir de te retrouver ! » « Je suis contente de te revoir Lorelei, » que tu réponds en la serrant un instant contre toi, envahie de tant de souvenirs que ton sourire ne te quitte pas. Puis tu t'écartes légèrement d'elle pour la contempler un instant, elle qui est toujours aussi magnifique. « Que dirais-tu de nous isoler un peu ? » que tu lui proposes en attrapant sa main. Beaucoup de monde, trop peut-être alors que tu voudrais lui parler à elle personnellement. Alors, sans trop lui laisser le choix, tu l'amènes à ta suite dans la partie réservée aux patrons, poussant la porte avec une étrange sensation. Tu es de retour. « Je suppose que j'aurais dû te prévenir avant de... prendre le large.  J'aurais dû le faire, en fait, il n'y a pas de suppositions qui tiennent. » Glissant ta main dans tes cheveux par habitude, tu continues ensuite. « Je suis désolée, » avoues-tu alors. T'as abandonné une amie, et c'est véritablement quelque chose que tu regrettes, simplement à espérer qu'elle ne t'en veuille pas pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: Welcom home, Darling (ft Skala Poplawski)   Sam 28 Oct - 9:47

Welcome Home, Darling
Tu profites allègrement de l’étreinte que ton amie te rend et tu la serre un peu plus contre toi une seconde avant de la relâcher, le sourire qui peint tes lèvres ne te quittant pas. Tes mains ne quittent pas ses bras non plus, ce besoin de t’assurer qu’elle est bien là, devant toi et pas qu’une fumée quelconque vous fasse toutes halluciner en même temps de revoir votre ancienne patronne, cette amie qui est partie et que tu n’étais pas sûre de revoir un jour pour être honnête. Mais ce n’est une illusion et elle est bien là, en chair et en os, vivante, bien portante (d’autant que tu puisses voir, mais tu sais, pour l’avoir vécu toi aussi jusqu’à très récemment que la perte d’un être cher reste une plaie vive), et tu remercies le ciel de te l’avoir rendu. Tu ne sais pas si elle a déjà rendu visite à Liesl, ou si elle préférait reprendre des marques plus…neutres ? Tu ne saurais pas dire, mais peut-être préfère-t-elle commencer par reprendre contact avec des gens qui, certes l’ont connue, mais pas de manière aussi intrinsèque qu’un frère a pu le faire. Tu n’en sais rien mais tu le sauras bientôt, tu supposes.

Elle te propose de rejoindre un endroit un peu plus privé et la réponse n’a pas le temps de quitter tes lèvres qu’elle t’emmène déjà derrière elle pour les quartiers réservés aux dirigeants de cet endroit, ceux desquels les disputes entre Liesl et sa mère sortent régulièrement avant l’arrivée des clients, d’où Liesl lui-même sort chaque soir, habillé pour la scène, radieux aussi bien en femme qu’en homme. La porte fermée, Skala reprend la parole, s’excusant. Tu ne peux empêcher une petite partie de toi de lui en vouloir d’avoir disparu sans laisser de trace, bien que les raisons derrière, tu les comprends plus que bien et en peux lui en tenir vraiment rigueur. Ton regard se fait plus doux, tout comme ton sourire et tu vas t’asseoir sur un canapé, tapotant la place à côté de toi pour indiquer à ton amie de venir te rejoindre sur ce dernier. Tu attends qu’elle se soit installée avant de parler à ton tour.

"Merci Skala." Tu poses une main sur les siennes "C’est vrai que ta disparition nous a fait un choc, à toutes." Tu ne vas pas lui mentir non plus. Ce n’est pas le but ici "Mais je sais pourquoi tu es partie. Crois-moi, l’idée m’est passée par la tête plusieurs fois aussi. Cependant, l’espoir qu’il revienne…On dit toujours que lorsqu’on est perdu quelque part, le mieux est de ne pas bouger de l’endroit où on est, pas vrai ?" ton sourire s’agrandit un peu, et tu hésites à lui parler de Faustus, de vos retrouvailles, mais tu n’en fais rien, ce n’est pas le moment. Alors plutôt, tu te tournes un peu plus vers elle "Maintenant, je veux tout savoir. Comment c’était ton voyage ? Tu es allée où ? Et ne me caches aucun détail !"

Le changement de sujet sera le bienvenu et surtout, tu sais qu’elle comprendra ainsi que tu ne lui en veux pas. Elle est revenue après tout, c’est ce qui importe, pas vrai ?
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: Welcom home, Darling (ft Skala Poplawski)   Jeu 2 Nov - 22:34

Porte fermée, vous voilà seules toutes les deux, et toi qui t'excuses de l'avoir sans doute blessée. Tu as eu tort de partir sans prévenir, tu le sais pertinemment, et plus que jamais ces excuses Lorelei les mérite. « Merci Skala. » Assise à ses côtés parce qu'elle te l'a demandée d'un geste, tu souris à ton tour, rassurée qu'elle ne soit pas en colère comme ta mère le sera sans doute quand tu iras la voir. Pas que sa réaction puisse réellement t'atteindre à présent, cela dit. « C’est vrai que ta disparition nous a fait un choc, à toutes. » Affichant une mine désolée, tu ne peux pas lui reprocher d'être honnête, la laissant plutôt poser une main sur les tiennes. « Mais je sais pourquoi tu es partie. Crois-moi, l’idée m’est passée par la tête plusieurs fois aussi. Cependant, l’espoir qu’il revienne…On dit toujours que lorsqu’on est perdu quelque part, le mieux est de ne pas bouger de l’endroit où on est, pas vrai ? » Tu hoches la tête, quelque part envieuse de ton amie qui peut encore conserver un espoir. « Il reviendra, j'en suis certaine, » que tu affirmes, espérant simplement qu'elle ait encore la force d'attendre car loin de te douter que ce miracle a déjà eu lieu. Toi tu n'as pas cette chanson, l'homme que tu aimais s'est éteint sous tes yeux et il ne reviendra pas. Pas que tu ne ferais pas n'importe quoi pour l'avoir à nouveau à tes côtés, mais le fait est qu'il est mort. Sans doute aurais-tu des moyens de la braver à l'aide de magie, la Grande Faucheuse, mais sans repère tu as bien trop vite sombré, pour finalement disparaître pendant huit saisons. Entre vagues et royaumes inconnus tu as longtemps navigué, toi qui ne connaissais du monde extérieur que ce que l'on t'en disait, avide de découvertes, d'occupations pour ton esprit. Désespérée dans ta quête éternelle de l'oubli pour moins souffrir, même si finalement tout ceci est sûrement vain.

C'est sans vraiment comprendre l'origine de son sourire élargie que tu contemples ton aînée, à réaliser à quel point elle t'a manqué, elle et ses instincts maternels bien plus soucieux de ton bonheur que ceux de ta propre mère. Disons que dans son cas c'était toujours avec un objectif précis qu'elle te soutenait, orientant ton avenir de sorte à ce qu'il lui convienne. T'es aussi partie pour ça, quelque part. « Maintenant, je veux tout savoir. Comment c’était ton voyage ? Tu es allée où ? Et ne me caches aucun détail ! » C'est un léger rire qui t'échappe face à tant d'entrain, comme une preuve qu'il n'y a aucune rancune entre vous. Après avoir vu tant d'émotions scintiller dans les yeux de Liesl, tu es heureuse de voir que le pardon brille dans ceux de ton amie. « C'était... » Nouveau rire que t'étouffes, à chercher le mot adéquat. « Différent. C'était palpitant d'une certaine manière car tout était inconnu mais... j'avais besoin de changer d'air, c'est certain. Et c'est d'autant plus agréable de rentrer chez soi ensuite, » que t'avoues en serrant légèrement sa main, consciemment ou pas. « Honnêtement, je n'ai pas retenu le nom de tous les royaumes, mais par ici je suis allée à Andalasia et à... DunBröch. Je n'y suis pas restée très longtemps, cela dit. » Une mine songeuse s'installe un instant sur ton visage avant que tu ne reprennes. « C'était étrange d'être en mer aussi longtemps, mais cette impression de liberté est assez incroyable à vrai dire. Je pouvais faire ce que je voulais sans la moindre contrainte, sans règle, sans autre limite que les miennes. » Et tu n'en as plus beaucoup, autant le reconnaître au moins en le pensant. Mais surtout, fait que tu préfères ne pas prononcer à voix haute même si Lorelei le sait pertinemment, tu n'avais pas ta génitrice sur le dos, et toutes ces obligations qui pesaient constamment sur tes épaules. C'est peut-être pour cela que Liesl est parti, finalement. Pour être libre, et à mesure du temps tu commences à le comprendre de mieux en mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: Welcom home, Darling (ft Skala Poplawski)   Jeu 21 Déc - 23:34

Welcome Home, Darling
Le récit se déroule des lèvres de ton amie et tu ne peux qu’écouter, ravie de ce qu’elle te raconte, et cela te replonge dans tes propres souvenirs, de ton enfance à la Purge, avant que tu ne décides de t’installer à Corona pour attendre ton mari, refusant d’accepter qu’ils puisse être mort, et le destin t’as donné raison, une fois de plus. Tu repenses à ta famille cette famille qui ne vient plus te voir depuis que tu as claqué la porte de la roulotte il y a neuf ans de cela. Mais les voyages, ceux qui formaient votre vie, tu t’en souviens parfaitement et tu ne peux que donner raison à Skala. Jamais tu ne t’es sentie aussi libre que lorsque tu voyageais avec Faustus, faisant fi des règles et d’un bon nombre de lois.

"Je te comprends tellement. Du temps où je voyageais avec Faustus…" un petit soupire nostalgique quitte tes lèvres "La liberté totale. J’ai toujours voyagé, en même temps, d’abord avec la troupe de mes parents, puis avec Faustus, mais avec mes parents ce n’était pas pareil, je ne pouvais pas vraiment…être moi-même si tu vois ce que je veux dire."

Un sourire complice prend place sur ton visage et tu sais que Skala comprendras ce que tu insinue, le fait d’être une sorcière, de posséder une magie que ton père se refusait à te voir utiliser, maîtriser. Tu le lui en as fait payer le prix fort, au final, mais ça, seul ton mari connait la vérité et c’est très bien ainsi. Bien que tu ne veuilles pas activement mentir à ton amie, tu ne veux pas non plus gâcher ce que tu as pu construire avec elle à cause d’une chose qui s’est passé il y a longtemps maintenant, un acte qui, par ailleurs, t’as libéré comme aucun autre (à part peut-être de prendre cette main fatidique).

"Je t’avoue que m’installer de manière pérenne à Corona n’avait pas vraiment été dans mes plans de vie, mais on ne fait pas toujours ce que l’on souhaite, n’est-ce pas ?"


Un petit rire passe tes lèvres à ces mots, comme si tu tentais de te convaincre toi-même de la véracité de ces derniers sans pour autant en avoir l’air. Car tu le sais toi, que le destin a toujours ce qu’il veut, et visiblement, il veut que ce monde brûle sous les flammes de la vengeance, sinon jamais il ne t’aurait rendu Faustus. Tu te secoues mentalement pour te ramener dans l’instant présent.

"Je n’ai que peu de souvenirs de Dun Bröch. Je me souviens y être allé une fois ou deux, mais pas plus. Avec les roulottes, le bateau est difficilement envisageable, après tout. En revanche, je garde d’excellents souvenirs d’Andalasia, un peu moins d’Arendelle, mais peu importe. Tu as rencontré des gens intéressants ?"

Tu ne cherches pas à insinuer quoi que ce soit par cette question et espères que Skala ne le prendra pas comme tel. Tu as déjà entendu des gens se demander pourquoi une belle femme comme elle ne s’est pas encore remariée. Cela fait dix ans, après tout. Mais toi tu sais. Tu connais la douleur, tu sais que quand on trouve le véritable amour, c’est pour la vie. Toi-même, tu ne t’imagines pas essayer de reprendre mari après Lui, si jamais il avait péri une décennie plus tôt. Partager tes draps avec d’autres, sans attaches, sans liens réels, juste pour satisfaire une envie charnelle pure et simple, pourquoi pas. Et encore. Mais te remarier ? Bon dieu non ! Jamais cette idée ne t’as traversée l’esprit, alors tu peux comprendre que ton amie ne l’ai pas eu non plus, cette idée.
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: Welcom home, Darling (ft Skala Poplawski)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcom home, Darling (ft Skala Poplawski)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» Roses are red, the sky is blue, oh my darling.. I love you... | Nausicaa.
» Carnet de Wendy Darling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lumières de Corona ::  Je veux entrer dans la danse ! :: ★ Les archives du royaume :: ★ Les rps terminés-
Sauter vers:  


Corona est de retour !
N'oubliez pas de vous recenser si vous souhaitez rester parmi nous.


Aidez nous à faire grandir le forum en laissant un message sur Bazzart ou sur PRD. Merci par avance !