Un royaume en dérive, un conflit entre humains et sorciers et une disparition mystérieuse. Trouverez-vous votre place à Corona ?
 

Partagez | 
 

 CH.2, SUJET 2 ★ La révolte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu suprême
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 69
INSCRIPTION : 29/09/2016
AVATAR : Pascalou le relou


STATUT : Marié au suspense et aux rebondissements.
CAMP : Neutre
MÉTIER : Il est spécialiste dans l'art d'embêter les habitants de Corona.
HUMEUR : Très bonne. Lorsque tout va mal, le Destin est très content.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Il a la capacité d'intervenir dans les rps pour pimenter un peu la vie des habitants du royaume. Il paraît aussi qu'il a un sens de l'humour un peu particulier...
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : C'était son destin. Blague à part, vous ne pensez tout de même pas que le Destin va vous révéler ce qui est arrivé à la princesse, non ? Allez, on se remue et on part soi-même chercher des réponses et plus vite que ça !

MessageSujet: CH.2, SUJET 2 ★ La révolte   Ven 13 Oct - 16:51

Chapitre 2 : le coupable idéal
Sujet n°2 - La révolte
La colère grondait déjà depuis plusieurs semaines, à cause des évènements du festival des Lumières. Quelques personnes avaient été blessées à cause de l’incendie ou du mouvement de foule et certains habitants étaient furieux envers les sorciers, presque menaçants...

★ Synopsis ★
☆ Tandis que les habitants du village se préparaient à rejoindre Corona pour assister au discours du premier ministre, une foule se forma autour de la grande ferme où les paysans gardaient précieusement leur récolte estivale. Elle représentait en effet une source de revenus importante et devait être protégée. Ce matin-là cependant, les paysans l’avaient découverte complètement ravagée : une grande partie des récoltes avait disparue et certains outils avaient été abimés. Très vite, la nouvelle se propagea dans le petit village et bientôt, les gens sortirent de chez eux pour constater les dégâts par eux-même et se regroupèrent au centre du village, à côté de la fosse du jugement. « J'suis sûr que c'est encore la faute de ces maudits sorciers ! » grogna un paysan, l'air très énervé. Il brandissait une fourche à la main et la tendit en direction d'un groupe de femmes parmi lesquelles se trouvaient Eidel, Lorelei et Lena. « J'ai pas raison ? Hein ? » ajouta-t-il en prenant à partie Oz et Louison qui passaient par là. « On sait tous qu'y en a plein qui pratiquent la magie à Corona mais personne n'fait rien ! » Son regard se posa sur Hazel, puis sur Mareena. « Moi j'dis qu'on devrait se débarrasser d'eux  comme au bon vieux temps... si vous voyez c'que j'veux dire, héhé... » Un ricanement s'échappa de sa bouche et d'autres habitants hochèrent la tête, approuvant ce que l'homme venait de dire. « T'es pas d'accord avec moi, mon gars ? Tu crois pas qu'on devrait toutes les brûler, ces foutues sorcières ? » lança-t-il en direction d'Aiden, afin de s'assurer qu'il avait l'adhésion de tout le monde.

Pour le moment, tout le monde restait (plus ou moins) civilisé mais la tension montait au village. Les habitants se dévisageaient avec méfiance et à la moindre parole de travers, une bagarre générale risquait d'éclater en plein jour...

Le sujet commence au moment où ce charmant paysan prend la parole et commence à accuser les sorciers d'avoir dérobé la récolte de l'année. Et vous, que ferez-vous ? Êtes-vous d'accord avec les accusations de cet homme ou pensez-vous que jeter la faute sur les sorciers est injuste ? Tenterez-vous de calmer la situation ou bien prendrez-vous les armes comme ces habitants en colère ? L'issue du sujet ne dépend que de vous !

Seules les personnes inscrites à l'intrigue peuvent participer. Le tour de post est le suivant : Lena - Eidel - Lorelei - Oz - Louison - Hazel - Mareena - Aiden
Bon jeu à tous et à toutes  Haaa  Heart1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lightsofcorona.forumactif.com
Habitante de Corona
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 49
INSCRIPTION : 17/09/2017
AVATAR : Alicia Vikander


STATUT : Depuis Jean-Martin, je n'ai eu personne dans ma vie ! Erika est ma priorité
CAMP : Neutre
MÉTIER : Je suis mère au foyer et couturière à mes heures perdues pour aider Oz comme je peux
HUMEUR : Joyeuse

MessageSujet: Re: CH.2, SUJET 2 ★ La révolte   Lun 16 Oct - 21:31

Chapitre 2 : le coupable idéal
Sujet n°2 - La révolte
La colère grondait déjà depuis plusieurs semaines, à cause des évènements du festival des Lumières. Quelques personnes avaient été blessées à cause de l’incendie ou du mouvement de foule et certains habitants étaient furieux envers les sorciers, presque menaçants...


Après des négociations difficiles, après des regards de chiens battus et moult autres choses, j'avais finalement réussi à convaincre Eidel de m'accompagner pour écouter le discours du premier ministre. Pour l'occasion j'avais réussi à laisser Erika à une voisine qui n'avait pas envie d'écouter toutes ces bêtises. Heureusement d'ailleurs. Parce que pendant le discours je m'attendais à beaucoup de choses, mais certainement pas à voir la moitié des récoltes des paysans disparues. Je ne savais quoi pensait de tout cela et pourtant je sentais la colère bouillonner en moi parce que je savais le raccourci qu'allait prendre les gens. Oz était également présent. Nous étions à des endroits opposé, mais quand nos regards avaient réussi à se croiser, j'avais compris le message qu'il essayait de me faire passer. Son regard me disait de me tenir tranquille et de ne surtout pas attirer l'attention sur nous. Je ne voulais pas qu'Eidel puisse avoir des ennuis, ni son amie d'ailleurs. « J'suis sûr que c'est encore la faute de ces maudits sorciers ! » S'il brandissait encore une fois sa fourche sur nous, il allait se la prendre dans la figure. Sur mon bras, je sentais la main d'Eidel. « Tu avais raison, c'était une mauvaise idée de venir ici » Je regardais ma meilleure amie et priais pour que la tension n'augmente pas d'un cran, mais c'était peine perdue avec ce gars qui pensait détenir la vérité absolue. Pour lui ça serait mieux si on pouvait brûler les sorcières. Pourtant j'étais sûre qu'il ne serait pas en trouver une seule tellement il avait l'air andouille. « Non mais c'est lui qu'on devrait brûler avec ses idées à la con » Techniquement j'étais censé être neutre sur le sujet, mais mon coeur et ma raison était dédié à Eidel. Elle était sorcière et ma meilleure amie. Mon choix était donc vite fait. Bien malgré moi, ma voix se faisait plus forte que ce que j'aurai voulu et les gens autour de moi pouvait clairement m'entendre. « On a aucune preuve que les sorciers aient pu faire ça. Qui nous dit que c'est eux ? Peut-être que c'est tout simplement des gamins trop peureux pour l'avouer et qui sont content de faire porter le chapeau à d'autre » Ce qui m'énervait le plus en fait, c'était de voir que les gens étaient prêt à être d'accord avec ce gars juste parce qu'il criait plus fort que les autres. Même s'il m'avait entendu, même si j'avais parlé beaucoup trop fort, je n'avais pas envie de m'attirer des ennuis
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitante de Corona
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 393
INSCRIPTION : 13/09/2017
AVATAR : Jenna Coleman


STATUT : Célibataire.
CAMP : Du côté des sorciers
MÉTIER : Apothicaire.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Contrôle de la flore (complètement développé): d'un simple contact, Eidel a la possibilité d'accélérer la pousse ou le déclin d'une plante. Faire pousser des fleurs en plein hiver n'est pas un souci. User des racines ou branches des arbres est un jeu d'enfant. Du bout d'un doigt, elle fait se plier la flore à ses envies.
Transmission des blessures (en cours de dvp) : en posant sa main sur une blessure, Eidel peut la soigner ou plutôt, la "transmettre" à sa propre personne. Pour l'instant, elle ne peut agir que sur des petites blessures, bénignes, mais sur le long terme elle sera capable de soigner des blessures externes comme internes. Son don est, bien évidemment, extrêmement dangereux.

MessageSujet: Re: CH.2, SUJET 2 ★ La révolte   Jeu 19 Oct - 18:30

The trench is dug within our hearts
Intrigue

Eidel ne voulait pas suivre Lena au discours du premier ministre. La sorcière voulait rester le plus loin possible de tout ça, des ennuis et éviter de se faire remarquer. Depuis l’incident lors de la fête des Lumières, le climat entre humains et sorciers est largement plus tendu… C’est tout juste si la petite brune ose mettre un pied dans le village, lorsqu’elle le fait c’est toujours avec une boule dans l’estomac et une pression écrasante. Pourtant l’apothicaire a fini par se laisser convaincre, elle ne peut refuser quoi que ce soit à sa plus chère amie… Elle est à peu près certaine qu’il mettra tous les maux possibles et imaginables sur le dos de ses semblables… Combien de temps encore avant qu’une prochaine Purge ne fasse des ravages ? Serait-elle plus meurtrière encore que la première ? Rien que d’y penser, la jeune femme a des frissons qui parcourent tout son corps. Ce qu’elle est bien mieux dans sa forêt, loin de tous ceux qui peuvent lui vouloir du mal, à vivre en paix ! Mais elle craint que cette paix ne puisse pas durer… Faudra-t-il qu’elle s’enfuie ? Tant de questions qui tournent dans sa tête mais qui ne trouvent pas de réponses…
Une foule. La jeune femme se crispe, attrape le bras de Lena afin de le serrer. Et si ils faisaient demi-tour ? Ne serait-ce pas mieux ? Eidel cherche du regard Oz, elle aurait plus envie de se cacher derrière lui plutôt que de faire face aux paysans en colère. Cette fourche que l’un d’entre eux tient… Qu’est-ce qui l’empêche de la planter dans n’importe quelle personne ici présente ? La tension est palpable, beaucoup trop palpable. Ses yeux se baissent, elle s’enfonce dans sa cape rouge avec l’envie de se faire oublier. Pourtant la voix de sa meilleure amie lui parvient, elle l’attire vers l’arrière.

« Lena, je t’en prie ne dis plus rien. Murmure Eidel. Tu vas t’attirer des ennuis et cela n’en vaut pas la peine. »

Pourvu que son amie soit raisonnable ! Pourvu qu’ils puissent partir avant que les esprits ne s’échauffent trop et que ça tourne mal. Car vu comment c’est parti, il est certain que rien ne va bien se passer..

Made by Neon Demon

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitante de Corona
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 64
INSCRIPTION : 15/09/2017
AVATAR : Christina Hendricks


STATUT : Mariée, mais n'étant pas sûre d'où se trouve son mari
CAMP : Du côté des sorciers
MÉTIER : Chanteuse/Danseuse dans un cabaret
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Pouvoir primaire: Contrôle de l'air. Brise ou véritable bourrasque, l'air est son allié à sa guise, et il peut même la porter sur de courtes distances.

Pouvoir secondaire: En choisissant avec soin ses mots et laissant l'air les porter dans l'oreille de celui ou celle qui sera sa victime, elle peut hypnotiser cette personne et en faire sa marionnette.

Chant/Danse: Ayant grandie dans une troupe itinérante, elle a appris depuis ses six ans à danser et chanter, bien que ne pratiquant cette activité que depuis sa puberté, quand sa voix a perdue cette nuance encore trop enfantine.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Elle sait que ça va leur retomber dessus, à eux les sorciers, que les humains vont encore créer une véritable révolution pour se débarrasser des sorciers, une seconde purge, mais cette fois, elle ne se laissera pas faire. La première fois, sa famille lui a joué un sale tour pour la sauver, mais pas cette fois, non, cette fois elle ira se battre et se défendre contre les humains.

La princesse? Ma foi, c'est pas le rôle d'une princesse de se faire enlever de façon à se faire sauver par son prince charmant?

MessageSujet: Re: CH.2, SUJET 2 ★ La révolte   Hier à 21:32

Le coupable idéal
Après ce qu’il s’était passé durant la fête du village, tu ne t’étonnes pas que le premier ministre veuille rassurer la population à l’aide d’un discours. Tu te doutes très fortement de ce qu’il va annoncer, de ce que ces mots vont engendrer dans le cœur des autres habitants de Corona, de ceux qui ne sont pas de l’engeance maudite que sont les sorciers à leurs yeux. Pour autant, tu pourrais avoir une surprise et tu te décides à aller voir ce qu’il en est, juste au cas où. Tu doutes d’avoir vraiment une surprise mais qui ne tente rien n’a rien comme on dit.

Tu fais chemin vers l’endroit où se tiendra l’apparition du premier ministre, croisant Eidel et Lena en chemin. Tu les salue rapidement mais tu ne comptes pas les embêter, tu sais qu’elles sont très amies, et tu n’as pas à t’immiscer dans ce genre de conversations. Pourtant, vous vous arrêter toutes les trois quand vous croiser une foule qui n’a pas lieu d’être. La raison de cet attroupement est clair et même toi tu sens ce qui va arriver. Une accusation sans preuves, sans vergogne des tiens, comme toujours quand quelque chose de louche (la disparition d’une partie des récoltes et la détérioration des outils est une chose qui entre dans cette catégorie sans aucun doute possible) arrive dans la région si ce n’est le pays. Comment peut-on être aussi obtus ?

Les mots n’attendent pas plus pour tomber et tu laisses ton regard, qui tente de rester neutre (et surtout bleu), passer à travers la foule, avant de se poser sur celui qui parle, tendant une fourche vers vous et d’autres. Tu relèves les yeux pour voir qui il désigne et repère Faustus dans la foule. Le soulagement qui te prend aux tripes. Quoi qu’il arrive aujourd’hui, vous serez ensemble, quoi qu’il arrive. Pourtant, quand il parle de brûler, si pas en ces termes, son message est très bien passé, et tu fais un pas en avant, te plaçant devant Eidel et Lena, les bras légèrement tendu sur tes côtés pour leur faire comprendre de rester derrière toi. Tu les entends, et tu comprends la peur d’Eidel, quelque part, toi aussi tu la ressent, au plus profond de toi, même si les idées que tu as depuis des années, présentes depuis bien longtemps avant que Faustus n’arrive pour les aider à grandir et à se renforcer, t’empêche d’ouvertement le montrer. Tu prends alors la parole, d’une voix calme et amicale, hésitant un instant à user de ton second don pour les persuader que tu as raison, mais si jamais il y a la moindre personne que tu ne contrôles pas, le résultat pourrait être pire.

"Je ne sais pas, ces récoltes étaient pour toute la ville, je doute que même les sorciers soient assez fous pour risquer de se retrouver sans nourriture durant cet hiver qui s’annonce…Peut-être des voleurs de grand chemins ?"

Tu ne tentes pas de rejeter la faute sur quelqu’un du village, ni d’accuser qui que ce soit de complot et de coup-monté, non, tu veux dégoupiller la situation en premier lieu, pour calmer la colère que tu sens frémir chez ces quelques villageois mécontents, tout en protégeant les deux jeunes filles derrière toi.
avengedinchains

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


It's like a dark paradise
All my friends ask me why I stay strong. Tell 'em when you find true love it lives on. And there's no remedy for memory. Your face is like a melody, it won't leave my head. Your soul is haunting me and telling me that everything is fine. No one compares to you. I'm scared that you won't be waiting on the other side (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: CH.2, SUJET 2 ★ La révolte   

Revenir en haut Aller en bas
 
CH.2, SUJET 2 ★ La révolte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
» Un vent de révolte chez nos frères Mapuches ?
» Sujet a long terme: ork sauvage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lumières de Corona :: Les alentours du royaume :: ★ Le village :: ★ La fosse du jugement-
Sauter vers:  

En ce moment à Corona...
Chapitre 2 : Le coupable idéal


Prochainement
Evènement spécial Halloween...