Un royaume en dérive, un conflit entre humains et sorciers et une disparition mystérieuse. Trouverez-vous votre place à Corona ?
 

Partagez | 
 

 L'ULTIMATUM ★ sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu suprême
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 80
INSCRIPTION : 29/09/2016
AVATAR : Pascalou le relou


STATUT : Marié au suspense et aux rebondissements.
CAMP : Neutre
MÉTIER : Il est spécialiste dans l'art d'embêter les habitants de Corona.
HUMEUR : Très bonne. Lorsque tout va mal, le Destin est très content.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Il a la capacité d'intervenir dans les rps pour pimenter un peu la vie des habitants du royaume. Il paraît aussi qu'il a un sens de l'humour un peu particulier...
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : C'était son destin. Blague à part, vous ne pensez tout de même pas que le Destin va vous révéler ce qui est arrivé à la princesse, non ? Allez, on se remue et on part soi-même chercher des réponses et plus vite que ça !


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: L'ULTIMATUM ★ sujet commun   Ven 13 Oct - 16:50

Chapitre 2 : le coupable idéal
Sujet n°1 - L'ultimatum
La nouvelle était tombée comme un couperet sur Corona. Tous les habitants, nobles comme paysans, étaient invités sur la place publique à midi, en ce dixième jour du 510ème automne.

★ Synopsis ★
☆ Tout le monde savait de quoi il s’agissait : depuis des semaines, le gouvernement tentait de retrouver les coupables responsables des incidents lors du festival des Lumières, qui avaient fait de nombreux blessés. On racontait que beaucoup de sorciers avaient été arrêtés mais personne n’avait encore été condamné.

Ce jour-là, ils furent nombreux à se regrouper au centre de la place : les nobles étaient assis tous ensemble dans une tribune spéciale tandis que la foule se tenait debout, devant une scène en bois montée le matin-même. A midi précise, le premier ministre Heinberg apparut sur la scène, l’air grave. « Mes chers sujets, comme vous le savez, de graves incidents se sont produits lors du dernier festival des Lumières. Après une minutieuse enquête, nous en avons conclu que ces actes avaient été provoqués par une magie particulièrement maléfique. Nous avons alors procédé à de nombreuses arrestations et nous avons découvert que quelques individus ont fait usage de leur magie au village pour s’enfuir ou provoquer un peu plus de chaos, pendant que le palais était plongé dans la pénombre. Ces actes ne peuvent rester impunis. Par conséquent, pour éviter que des innocents continuent d’être arrêtés, nous vous donnons la chance d’avouer vos fautes. Si à la fin de la journée, les auteurs des crimes du festival ne se sont pas dénoncés d’eux-mêmes... »

Il claqua des doigts et un homme à la démarche patibulaire et au visage à demi-masqué par un foulard noir le rejoignit sur la scène, tenant fermement par le bras un jeune homme âgé d’une vingtaine d’année, visiblement terrifié. « ... ce sorcier sera exécuté. Il a été arrêté par la milice le soir du festival pour avoir fait usage de la magie sur un humain. Nous savons cependant qu’il ne peut pas être le seul coupable, c’est pourquoi nous espérons que cette menace décidera ses complices à se dénoncer, afin d’éviter à leur compagnon de mourir seul sur la potence. » Sur les ordres du premier ministre, le jeune homme fut solidement attaché à un poteau dans une position particulièrement inconfortable. Heinberg scanna la foule du regard une dernière fois avant de s’arrêter sur les nobles, soucieux de leur montrer que ces derniers n’étaient pas exempts de tout soupçon. « J’espère que nous n’aurons pas à nous retrouver ce soir pour l’exécution du sorcier. Sachez que nous faisons tout pour protéger les humains du fléau qu’est devenue la magie et que nous ne reculerons devant rien pour punir les sorciers qui refusent de se plier aux règles du royaume. »


Le sujet commence au moment où le premier ministre quitte la place et rejoint le palais. La foule se disperse peu à peu mais quelques personnes restent pour discuter de ce qui vient de se passer. Certains humains semblent furieux et assurent que le jeune homme arrêté n’est pas un sorcier mais un humain, qui a commis un simple vol. Ils prennent alors à partie certains sorciers, leur demandant de se rendre pour éviter que le jeune homme ne subisse un sort injuste. Pour éviter que la discussion ne dégénère, des soldats sont appelés en renfort pour surveiller les habitants énervés.

Et vous, que ferez-vous ? Prendrez-vous le parti des humains ou des sorciers ? Choisirez-vous de sacrifier le jeune homme, dont on ne connaît pas réellement la culpabilité ou bien de le sauver en essayant de le libérer ? L’issue du sujet ne dépend que de vous ! Bon jeu à tous et à toutes  Haaa  Heart1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lightsofcorona.forumactif.com
Noblesse de Corona
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 427
INSCRIPTION : 28/08/2017
AVATAR : Simone Simons


STATUT : Célibataire
CAMP : Du côté des sorciers
MÉTIER : Ambassadrice d'Arendelle à Corona. Je suis la filleule de la Reine d'Arendelle. Je suis venue voir si les liens entre Arendelle et Corona peuvent être renouvelés, mais j'en doute . Je suis Noble et je suis une Sorcière. Une Maîtresse de l'Air
HUMEUR : J'ai peur pour moi et ceux que j'aime.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Pouvoir principal: Contrôle de l'Air. Maîtrise totale. Je suis capable de créer des tempêtes, des tornades et des vents violents. Je peux changer le temps. Je suis devenue une Maîtresse de l'Air

Pouvoir secondaire: Bouclier d'air. Je peux me protéger contre toute attaque physique pendant quelques instants.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Je suis perplexe. Pourquoi elle s'est enfuie? L'a t-on kidnappé? Moi je le pense. J'ignore ce qu'il lui arrive, mais cela ne sent pas bon du tout.

Alors que le festival touche à sa fin, nous les Sorciers sommes en danger et j'ai très peur. J'ai peur pour Hadrian et les miens.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'ULTIMATUM ★ sujet commun   Dim 15 Oct - 22:05


L'ultimatum Chapitre 2
Topic Commun
En ce jour ensoleillé, jamais je n’aurais pensé que les récents événements allaient changés pour toujours la face de ce royaume, qu’est Corona. Alors qu’Hadrian et moi, nous, nous entraînons au combat, un garde royal nous a interpellé. Il nous a dit de nous rendre sur la place publique parce que le ministre a une information à nous révéler. Je savais que cela n’inaugurait rien de bon. Depuis la fête des Lumières, tout le monde est sur ses gardes et méfiant envers tout le monde, et encore plus avec les Sorciers.

Les gardes royaux et la milice ont arrêtés beaucoup des miens, pour de fausses raisons. Nous n’avons rien lors de cette fête. Ce n’est pas nous qui avons déclenchés ce feu. C’était un coup monté et je suis sur que c’est le ministre qui en est la cause. Pour nous discréditer.

Alors avec Hadrian, nous, nous y rendons le cœur lourd, sans savoir ce qui va arriver. Une estrapade était installée pour tous les nobles, nous, nous y installons et je peux voir beaucoup de villageois. Parmi eux, mon ami Mareena. J’aimerais aller la voir pour savoir si elle a des informations sur ce qui se passe. C’est alors que je vois mon autre ami, Ymir. Je lui fais signe de la main.

C’est alors que le ministre apparait et fait son discours. Comme je m’y attendais, il accuse sans preuve, les Sorciers, ce qui m’énerve au plus haut point. Il dit que les récents événements ne resteront impunis et que les Sorciers paieront pour cela. J’allais me lever et dire quelque chose, mais Hadrian m’en empêche. C’est alors que le ministre dit que les nobles ne sont pas à l’abri et je le vois regarder dans notre direction. Mon sang ne fait que chauffer de l’intérieur.

Soudain ce que je vois, me fait frémir d’effroi. Des gardes amènent un pauvre homme et l’attachent à un poteau et le ministre dit qu’il s’agit d’un sorcier coupable d’avoir mis le feu lors de la fête. Il prétend que les complices doivent se dénoncer s’ils veulent que les arrestations s’arrêtent. En attendant, ce pauvre homme restera là à agoniser.

- Non arrêtez, libérez-le !
Dis-je en me levant.

- Simone non !! Dit Hadrian en me retenant par le bras



.
fiche créée par Rinema


   

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


SIMONE THE WIND WITCH


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de Corona
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 931
INSCRIPTION : 02/03/2017
AVATAR : Santiago Cabrera


STATUT : Veuf depuis douze ans maintenant.
CAMP : Du côté des humains
MÉTIER : Capitaine de la garde royale, il a longtemps été simple soldat dans l'armée.
HUMEUR : Massacrante, comme d'habitude.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Leader intransigeant et charismatique, il dirige d'une main de fer la garde royale depuis quatre ans. S'il se montre parfois dur avec ses hommes, il sait aussi les respecter et serait prêt à mourir pour eux. Particulièrement habile à l'épée, il est aussi doué pour suivre une piste dans la forêt et est résistant aux conditions climatiques difficiles.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Selon lui, Eleanora a forcément été enlevée par des sorciers qui ont de mauvaises intentions. Il déploie toute son énergie à essayer de la retrouver, puisqu'il a échoué à la protéger.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'ULTIMATUM ★ sujet commun   Ven 3 Nov - 18:37


Sujet 1 : l'ultimatum
Un homme allait peut-être mourir ce soir. Daniel ne s'en réjouissait pas mais il ne pouvait pas laisser les évènements du festival des Lumières impunis. Pour autant, il n'approuvait pas les méthodes peu orthodoxes du premier ministre ; mais que pouvait-il bien y faire ? Il n'avait pas été nommé par Heinberg mais par les anciens souverains de Corona, les parents d'Eleanora et il avait très vite compris que le dirigeant actuel ne le portait pas dans son cœur. Sans doute considérait-il qu'en ayant épousé une sorcière, même sans le savoir, Daniel s'était rendu coupable de trahison envers son royaume et ne méritait pas sa place de capitaine de la garde. Soit. Daniel n'avait de toute façon pas besoin des états d'âmes d'Heinberg pour culpabiliser, il le faisait très bien tout seul. Sans compter que la régence de Heinberg n'était que provisoire : si Eleanora n'était pas retrouvée, il faudrait procéder à l'élection d'un nouveau souverain.
En attendant, les habitants de Corona devaient s'habituer à l'austérité et à la cruauté du premier ministre qui avait menacé les sorciers d'exécuter l'un des leurs s'ils ne se dénonçaient pas dans la journée. Il avait essayé d'expliquer à Heinberg que ce chantage n'aurait que peu d'effet mais l'homme s'était entêté et Daniel avait alors compris que tout ce stratagème servait surtout à horrifier la population et à s'assurer qu'elle n'enfreigne pas les lois du royaume. En effet, Daniel était persuadé qu'aucun sorcier ne se dénoncerait ce soir : pour les connaître un peu, il savait que la plupart n'avait aucune morale et n'accepterait jamais de se sacrifier pour sauver l'un des leurs.

Lorsque Heinberg disparut, Daniel observa la foule qui s'agitait, sous le choc des récentes révélations. Il fit signe aux gardes qui l'accompagnaient de sécuriser la tribune des nobles : il craignait en effet des débordements et aurait souhaité que tout ce petit monde évacue bien vite la place publique. Son regard s'arrêta soudain sur l'ambassadrice d'Arendelle fraîchement débarquée de son royaume, et sorcière de surcroît. Comme il le pensait, elle s'indigna du discours de Heinberg et le fit savoir à haute voix. Mmmh. Particulièrement intelligent. Si elle voulait être immédiatement enfermée dans les cachots du palais, elle pouvait tout aussi bien le dire plus clairement ! Il était temps qu'elle comprenne que pour survivre à Corona, il fallait garder profil bas plutôt que vociférer. Ce genre de comportement pouvait vous amener très vite à la potence et même s'il ne connaissait pas encore l'ambassadrice, il ne désirait pas la voir emprisonnée. Les relations avec Arendelle étaient suffisamment tendues comme cela, mieux valait ne pas rajouter de l'huile sur le feu !
Il s'approcha de l'endroit où la jeune femme était installée, non sans quitter la foule des yeux, et se pencha près d'elle. « Madame, si j'étais vous, j'éviterais de dire cela à haute voix. Ce genre d'opinion n'est pas bien vue à Corona et je ne voudrais pas qu'il vous arrive malheur. »

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

I'll throw away my faith just to keep you safe,
Don't you know you're everything I have ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de la famille royale
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 346
INSCRIPTION : 31/08/2017
AVATAR : katie mcgrath.


STATUT : mariée à un descendant de Amish DunBroch, frère de Merida; enfant du royaume voisin et émissaire à la cour de Corona.
CAMP : Neutre
MÉTIER : suivante et cousine de la princesse Eleonora.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'ULTIMATUM ★ sujet commun   Dim 12 Nov - 17:45

LE COUPABLE IDÉAL.

l'ultimatum

Assise depuis maintenant plusieurs minutes parmi les nobles de Corona déjà présents sur l'estrade prévu pour vous, tu regardes les visages inquiets et fermés, blêmes et tendus, sur lesquels les ombres de l'incompréhension dessinaient des sourires pincés et des yeux plissés. Tu ne savais pas pourquoi vous aviez été conviés à vous rendre à cet endroit, malgré plusieurs questions insistantes des dames, ton rang de princesse, cousine et suivante d'Eleonora la disparue, n'avait pas permit que ta personne soit mise dans la confidence. Malgré tous les événements survenus récemment, ceux qui t'échappaient comme de l'eau coulant entre tes doigts frêles, tu ne pouvais te permettre de rester ainsi passive, aussi tu décidais de partir glaner quelques informations; et alors que tu commençais à te redresser et à tourner les talons, ton époux posa la main sur ton bras, prestement, presque brutalement; et tandis que tu dardais tes prunelles d'azur sur son visage, tu remarquais l'orage naissant noircissant ses iris. Prudente et docile, pour une fois, tu obéis à son ordre tacite et revins t'asseoir près de lui, glissant ta paume moite contre la sienne, tremblante, ses doigts emprisonnant ta main comme s'il voulait te sceller à lui. Posant silencieusement ta tête sur son épaule, tu ressentis toute la tension qui l'accablait, ses muscles fébriles sous sa peau, la chair de poule qui glissait le long de son échine et faisait dresser ses courts cheveux couleur de braise sur sa nuque, son regard franc braqué sur le centre de la place. Sa mâchoire se crispa lorsque plusieurs soldats apparurent, faisant ressortir ses traits saillants; et si la situation n'était pas aussi dramatique, peut-être l'aurais-tu trouver plus séduisant que jamais... Observant la foule des derniers arrivés, tu reconnus la chevelure flamboyante de ton amie d'Arendelle, sorcière et elle aussi fille du vent, Simone; et derrière elle, l'homme qui la suivait comme son ombre, Hadrian. Son regard croisa le tiens, et elle agita la main en ta direction. Tu lui répondis d'un signe de tête discret et d'un sourire contrit, car elle semblait tout aussi perdue et soucieuse que tu ne l'étais. « Surtout, reste la plus mesurée qui soit, Ymir. » Le murmure que Rowenn t'adressa te fit l'effet d'un coup de poignard; avalant difficilement ta salive, ton coeur se mit à battre à tout rompre et le sang dans tes tempes couvrit le brouhaha qui montait du peuple enfin rassemblé.

Le Ministre venait enfin de faire son apparition et le discours qu'il déclama fut emplit de la froideur et du dédain que tous lui connaissait envers les sorciers; mais malgré cela, malgré tout ce qu'il pouvait dire, tu ne le croyait pas capable d'une atrocité pareille... Aussi, lorsque la foule fut captivée par ses propos, mesurant une pause théâtralisée comme jamais, un jeune garçon fut amené comme un vulgaire pantin, accroché et exposé à la vue de tous dans une position des plus dégradante. Puis il reprit, toujours plus pompeux et imbu; jusqu'à ce qu'il pose ses yeux sournois sur l'estrade des nobles, où Simone n'hésita pas un seul instant à s'outrager de cette ignominie. Tu voulu lui adresser un regard, mais Rowenn referma plus encore sa prise sur ta main, te faisant comprendre qu'il n'était pas le moment pour ça... et que si les nobles étaient visés, tu faisais toi aussi partie de ceux qu'Heineberg jaugeaient. D'un rapide coup d’œil, tu aperçu le capitaine de la garde d'adresser à ton amie, et tu craignais qu'il ne lui arrive malheur; bien que le moment aurait été défavorable pour le Ministre de s'en prendre à une sorcière... « Que va-t-il advenir de ce royaume, mon amour... » Surprise du ton employé par ton mari, ton sang ne fit qu'un tour et semblait se glacer; tes doigts froids comme jamais, tu les glissa le long de sa joue hirsute. « Je ne sais pas... Je ne sais plus... » A la fois terrifiée et transie, tu dardais tes prunelles vides sur la populace amassée qui commençait à s'agiter sous la cinglante nouvelle...

Made by Neon Demon

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Awaken from a quiet sleep. Hear the whispering of the wind. Awaken as the silence grows in the solitude of the night. Darkness spreads through all the land and your weary eyes open silently. Sunsets have forsaken all and must open their eyes now. — Asja Kadric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse de Corona
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 42
INSCRIPTION : 05/09/2017
AVATAR : Natalie Dormer


STATUT : Célibataire, ses parents lui cherchent un fiancé.
CAMP : Neutre
MÉTIER : Noble, tout simplement.
HUMEUR : Perplexe : allez savoir où va le monde par les temps qui courent !
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Cressida est particulièrement intelligente, bien plus que ce qu'elle laisse croire. Elle avance lentement dans sa stratégie visant à obtenir une place de pouvoir pour améliorer les choses dans le Royaume.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Elle ne pense pas que les sorciers soient en cause, elle incriminerait plus volontiers le Ministre qui, grâce à la disparition de la Princesse a gardé la main mise sur la politique du Pays. Toutefois, elle n'exclue pas la possibilité d'une fuite !


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'ULTIMATUM ★ sujet commun   Ven 17 Nov - 12:14


   

   
Le coupable idéal
L'ultimatum
Une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier.


   

Le ressentiment de Cressida à l’encontre du premier ministre n’était pas nouveau, mais en général, elle le cachait derrière un aimable sourire. Là, elle sentait ses joues se crisper en une sorte de grimace de dégoût qui n’avait rien à voir avec le supposé sorcier. Elle resta cependant silencieuse jusqu’à ce que Simone n’intervienne sans que Cressida comprenne bien pourquoi. Ou plutôt, elle saisissait bien l’indignation qu’une condamnation à mort – encore une après la Purge ! - pouvait susciter, mais elle avait aussi la sensation que ça allait faire plus de mal que de bien, comme le fit d’ailleurs aussitôt remarquer monsieur Rhys. Le regard azur de la jeune noble passa de Simone à Ymir. Elle avait espéré que la parente de la princesse disparue intervienne, au moins maintenant que le premier ministre n’était plus là, mais ça ne semblait pas être le cas. Peut-être à cause du sous-entendu cousu de fil blanc selon lequel ils étaient tous potentiellement coupables aussi et que leur tête pouvait tomber si le premier ministre le désirait… quel odieux personnage ! Dire que son bien aimé avait été tué sans raison sur ce genre de supposition douteuse. Mue par un élan, Cressida s’approcha de Simone et de Daniel, mais c’est à ce dernier qu’elle s’adressa.

« Monsieur, pardonnez l’émotion qu’une telle annonce suscite… tous ici comprendront que certains ne puissent contenir leurs inquiétudes, d’autant qu’on ne nous a finalement donné que très peu d’informations… nous savions déjà qu’il y avait eu un incident lors du festival, et on ne nous a donné aucun détail sur la magie utilisée. Et d’ailleurs, après la Purge, comment croire qu’il y ait encore des sorciers parmi nous ? » Elle se tut un instant. Elle ne voulait pas ouvertement critiquer le ministre mais on ne pouvait pas dire qu’il avait été des plus agréables avec eux tous. Il leur avait demandé de faire de la délation purement et simplement. Ce procédé était parfaitement répugnant !
« Toute cette histoire est insensée… » Murmura-t-elle finalement en se tournant légèrement de trois quart, le regard un peu vide tout à coup. Ce cauchemar ne finirait donc jamais ? Alors qu’elle pensait nouer des alliances pour réussir à vaincre politiquement le premier ministre et enfin ramener un peu de paix dans le royaume, voilà que la princesse disparaissait et que maintenant les éliminations à tout va allait reprendre. C’était comme si les efforts qu’elle avait fourni ces dernières années, à la fois pour ne pas se marier et pour obtenir de l’influence, n’avait été que lettres mortes. Si d’autres personnes venaient à mourir ce soir, à quoi bon continuer à se battre ? Cressida ne voulait plus voir le sang couler. Elle était humaine et n’avait pas d’à priori positif ou négatif sur les sorciers, tout ce qu’elle savait c’était que la violence engendre la violence et que rien de bon n’allait ressortir de cette situation dans laquelle ils se trouvaient désormais.
Fiche codée par Koschtiel

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu suprême
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 80
INSCRIPTION : 29/09/2016
AVATAR : Pascalou le relou


STATUT : Marié au suspense et aux rebondissements.
CAMP : Neutre
MÉTIER : Il est spécialiste dans l'art d'embêter les habitants de Corona.
HUMEUR : Très bonne. Lorsque tout va mal, le Destin est très content.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Il a la capacité d'intervenir dans les rps pour pimenter un peu la vie des habitants du royaume. Il paraît aussi qu'il a un sens de l'humour un peu particulier...
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : C'était son destin. Blague à part, vous ne pensez tout de même pas que le Destin va vous révéler ce qui est arrivé à la princesse, non ? Allez, on se remue et on part soi-même chercher des réponses et plus vite que ça !


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'ULTIMATUM ★ sujet commun   Mar 21 Nov - 16:05


★ Intervention du Destin ★
Alors que les habitants discutent entre eux de l'intervention du premier Ministre et que le ton monte parmi la foule, une épaisse fumée envahit soudain la place du village et empêche toutes les personnes présentes de voir ce qui se passe. Est-ce une diversion pour libérer le jeune homme emprisonné ou un nouvel incident destiné à effrayer la foule, comme lors du festival des Lumières ? Très vite, l'inquiétude gagne la foule et elle tente de quitter les lieux mais cela ne fait que provoquer un énième chaos... Prenez garde à ne pas vous laisser gagner par la panique !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lightsofcorona.forumactif.com
Protecteur de Corona
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 931
INSCRIPTION : 02/03/2017
AVATAR : Santiago Cabrera


STATUT : Veuf depuis douze ans maintenant.
CAMP : Du côté des humains
MÉTIER : Capitaine de la garde royale, il a longtemps été simple soldat dans l'armée.
HUMEUR : Massacrante, comme d'habitude.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Leader intransigeant et charismatique, il dirige d'une main de fer la garde royale depuis quatre ans. S'il se montre parfois dur avec ses hommes, il sait aussi les respecter et serait prêt à mourir pour eux. Particulièrement habile à l'épée, il est aussi doué pour suivre une piste dans la forêt et est résistant aux conditions climatiques difficiles.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Selon lui, Eleanora a forcément été enlevée par des sorciers qui ont de mauvaises intentions. Il déploie toute son énergie à essayer de la retrouver, puisqu'il a échoué à la protéger.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'ULTIMATUM ★ sujet commun   Mar 28 Nov - 17:29

En sermonnant Simone, Daniel se doutait que d'autres nobles viendraient la défendre car la jeune ambassadrice était appréciée parmi la cour de Corona. Il crut un instant que Ymir Leonhart, cousine de la princesse disparue, volerait au secours de son amie mais ce fut finalement Cressida Heartfilia qui s'approcha pour défendre Simone. Il comprenait son inquiétude mais en tant que capitaine de la garde, son rôle était d'appliquer la politique du gouvernement et non de la critiquer. « Vous savez très bien, comme nous tous ici, qu'il y a encore de nombreux sorciers à Corona et que certains continuent à semer la panique parmi la population. Je sais qu'il s'agit là de mesures extrêmes mais notre premier ministre le fait avant tout pour assurer votre sécurité... » Lui-même n'y croyait pas : il était évident que Heinberg était grisé par ce nouveau pouvoir qu'il venir d'acquérir et que les mesures prises à l'égard des sorciers étaient avant tout pour satisfaire son égo démesuré. Mais si cela permettait d'éviter d'autres incidents comme celui du festival des Lumières... « Il y a trop de monde... » murmura-t-il en regardant la foule amassée sur la place. « Il faut qu'on... » Sa phrase mourut avant même d'avoir commencé, coupée brutalement par une épaisse fumée qui envahit en quelques secondes la place et la tribune où se trouvaient toute la noblesse de Corona. Frustré, Daniel laissa échapper un grognement tandis que ses yeux tentaient de s'habituer à la fumée : exactement comme le soir du bal lorsque toutes les lumières s'étaient éteintes en même temps, il se retrouvait aveuglé, incapable de diriger correctement la garde. « Il faut évacuer ! » cria-t-il en faisant de grands gestes, espérant chasser un peu la fumée qui l'entourait et encourageant les nobles à se lever et à sortir de la tribune. « Tout va bien ? » demanda-t-il à Cressida et Simone, dont il distinguait encore les visages. Son coeur battait à toute vitesse. S'il arrivait la moindre chose à l'un des nobles présents... S'il échouait encore à protéger les humains contre la magie...
Pourtant, il semblait que les sorciers n'étaient peut-être pas les coupables cette fois-ci. En effet, un groupe de jeunes gens avaient profité de l'agitation ambiante pour escalader les gradins, envahir la tribune et dépouiller les nobles de leurs richesses pendant leur fuite. Remarquant qu'il ne serait pas assez rapide pour évacuer la tribune à temps, Daniel entreprit de faire sortir les nobles restants par le devant de la tribune : à cet instant, le cœur de la place publique semblait plus sûre que n'importe quel endroit à Corona. Ensuite, il guiderait les nobles à travers une ruelle dérobée et qui les emmènerait sur la route du palais. « De ce côté ! » ordonna-t-il tout en assénant un coup avec le plat de son épée à un des pillards qui avaient réussi à grimper jusqu'à eux.  

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

I'll throw away my faith just to keep you safe,
Don't you know you're everything I have ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse de Corona
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 427
INSCRIPTION : 28/08/2017
AVATAR : Simone Simons


STATUT : Célibataire
CAMP : Du côté des sorciers
MÉTIER : Ambassadrice d'Arendelle à Corona. Je suis la filleule de la Reine d'Arendelle. Je suis venue voir si les liens entre Arendelle et Corona peuvent être renouvelés, mais j'en doute . Je suis Noble et je suis une Sorcière. Une Maîtresse de l'Air
HUMEUR : J'ai peur pour moi et ceux que j'aime.
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Pouvoir principal: Contrôle de l'Air. Maîtrise totale. Je suis capable de créer des tempêtes, des tornades et des vents violents. Je peux changer le temps. Je suis devenue une Maîtresse de l'Air

Pouvoir secondaire: Bouclier d'air. Je peux me protéger contre toute attaque physique pendant quelques instants.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Je suis perplexe. Pourquoi elle s'est enfuie? L'a t-on kidnappé? Moi je le pense. J'ignore ce qu'il lui arrive, mais cela ne sent pas bon du tout.

Alors que le festival touche à sa fin, nous les Sorciers sommes en danger et j'ai très peur. J'ai peur pour Hadrian et les miens.


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'ULTIMATUM ★ sujet commun   Mer 29 Nov - 21:42


L'ultimatum Chapitre 2
Topic Commun
Je savais qu’en prenant la défense de ce pauvre jeune homme, j’allais m’attirer les foudres des gens et surtout d’Hadrian et de Daniel. Ces deux là commencent à me taper sur les nerfs, à toujours me critiquer et à me sermonner pour un rien. Je ne suis une enfant, je suis une femme libre et indépendante. Je n’aime pas recevoir d’ordre de la part des hommes. Ils se croient supérieurs aux femmes, cela m’énerve.

Hadrian me sermonne en disant que je suis folle d’avoir crié ainsi. Je le regarde prête à répliquer quand Daniel fait son apparition et fait le même sermon :

- Je ne peux pas laisser cet homme faire du mal à ce pauvre homme sans rien dire. Encore moins si c’est un des miens. Les Sorciers doivent faire entendre leur voix.

C’est alors que Cressida s’approche de nous et prend ma défense. Cela m’intrigue car on ne peut pas dire que nous sommes amies. Par contre, je suis triste de voir Ymir rester planté là sans rien faire. Elle qui est mon amie, je pensais qu’elle serait venue vers moi. Mais non, elle reste avec son mari.
Daniel dit que si le premier ministre agit, c’est pour notre sécurité. :

- Pour notre sécurité ? Vous, vous moquez de moi ?!! Il agit que dans son propre intérêt. Il déteste les sorciers et veut les voir tous mort. Quand vas-tu enfin te rendre compte de la vraie situation, Daniel ?! Quand je serais morte, brûlée sur un bûcher.

J’ai dit cela sans réfléchir, alors qu’Hadrian me lance un regard noir, rempli de colère. Soudain une grande fumée fait son apparition, créant la panique sur la place. Qu’est ce qui se passe ? Une autre attaque des Sorciers ? Non je ne crois pas. Encore une attaque du ministre contre nous, pour nous discréditer.

- Simone, viens par là !!

Hadrian me prend par le bras, alors que je vos des voleurs tenter de piquer les colliers des nobles. Je dois les en empêcher, mais Hadrian me tient fermement par le bras.

- Qu’est ce qui se passe ?!!!


Daniel nous crie de passer par le côté

- Mais qu’est ce qu’on fait pour ce pauvre sorcier ? Il faut l’aider. Daniel….




.
fiche créée par Rinema


   

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


SIMONE THE WIND WITCH


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse de Corona
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★
MESSAGES : 42
INSCRIPTION : 05/09/2017
AVATAR : Natalie Dormer


STATUT : Célibataire, ses parents lui cherchent un fiancé.
CAMP : Neutre
MÉTIER : Noble, tout simplement.
HUMEUR : Perplexe : allez savoir où va le monde par les temps qui courent !
COMPÉTENCES / POUVOIRS : Cressida est particulièrement intelligente, bien plus que ce qu'elle laisse croire. Elle avance lentement dans sa stratégie visant à obtenir une place de pouvoir pour améliorer les choses dans le Royaume.
AVIS SUR LA DISPARITION DE LA PRINCESSE : Elle ne pense pas que les sorciers soient en cause, elle incriminerait plus volontiers le Ministre qui, grâce à la disparition de la Princesse a gardé la main mise sur la politique du Pays. Toutefois, elle n'exclue pas la possibilité d'une fuite !


ÉNERGIE:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'ULTIMATUM ★ sujet commun   Mar 5 Déc - 17:06


   

   
Le coupable idéal
L'ultimatum
Une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier.


   

« Vous ne pouvez pas croire vous-même aux paroles que vous prononcez ! Depuis quand ce royaume est-il devenu... » Elle allait dire quelque chose comme "une tyrannie" ou "lieu despotique". Fort heureusement (en un sens), il y eut un nouveau rebondissement et ils se retrouvèrent pris dans une fumée étrange. Après avoir été dans le noir lors de la soirée de la fois précédente, décidément, on tenait à leur enlever le sens de la vue, ce n'était pas possible ! Cela eut toutefois au moins le mérite de l'empêcher de continuer sur sa lancée car elle aurait fini par montrer à quel point elle n'aimait pas le premier ministre. Car c'était surtout ça, ce n'était même pas qu'elle prenait fait et cause pour les sorciers, elle voulait juste que des innocents arrêtent des pris comme bouc émissaire pour des raisons politiques... comme ça avait été le cas pour son pauvre fiancé décédé. dans le brouhaha ambiant, elle n'eut d'autres choix que de suivre Daniel. « Moi, oui, mais Simone a raison, que fait-on pour le sorcier ? » demanda-t-elle avec angoisse avant d'ajouter : « Et Ymir ? Où est-elle ? » C'était la cousine de leur princesse, ils n'allaient quand même pas perdre toute la famille royale un par un, si ? En tout cas, elle obéissait aux ordres de Daniel, tenant les pans de sa robe pour ne pas marcher dessus. Satanés tenues obligatoires pour les jeunes filles de son rang !!! Ce n'était pas franchement ce qu'on avait vu de plus pratique pour fuir. D'ailleurs, plusieurs fois, elle trébucha... Mais elle ne se plaignit pas, faisant preuve d'une force de caractère que beaucoup ne lui soupçonnaient sûrement pas.
Fiche codée par Koschtiel

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
★ Moi j'ai un rêve ! ★

MessageSujet: Re: L'ULTIMATUM ★ sujet commun   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ULTIMATUM ★ sujet commun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» 2. Bal masqué - Sujet commun
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !
» LE BAL DE LA SAINT-VALENTIN - sujet commun (l'arrivée des invités)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lumières de Corona :: Le royaume de Corona :: Le quartier commerçant-
Sauter vers:  

En ce moment à Corona...
les concours de noël



Aidez nous à faire grandir le forum en laissant un message sur Bazzart ou sur PRD. Merci par avance !